C’est quoi une école de commerce ? Les bases !

En France, de nombreux étudiants font le choix d’une école de commerce après le bac. On en parle comme si le sujet était acquis pour tout le monde, mais toi, sais-tu réellement ce que c’est, une école de commerce ? SchoolMouv Orientation revient sur tout ce qu’il y a à savoir sur ces établissements !


🧐 Une école de commerce, c’est quoi ?

Une école de commerce est un établissement d’enseignement supérieur, accessible après le bac. Certaines formations peuvent être intégrées après une prépa ou en admission parallèle (c’est-à-dire après un premier cursus scolaire qui permet à l’étudiant d’intégrer la formation directement en 2e, 3e ou 4e année). Généralement, tu peux y retrouver des formations en lien avec les domaines de la gestion d’entreprise : marketing, finance, ressources humaines, management… 

Pour la petite histoire, les premières écoles de commerce apparaissent en France au début du XIXe siècle. L’École Supérieure de Commerce de Paris, fondée en 1819, est la doyenne mondiale. De nombreux établissements se sont ensuite développés sur ce modèle en France et en Europe.

Renommés dans le monde professionnel, ces établissements forment les futurs cadres ou dirigeants de diverses branches économiques.


🤲 Quelles différences entre les écoles de commerce et les universités, BTS, IUT… ?

Écoles de commerce, universités, établissements qui délivrent des BTS et IUT : tous n’ont pas le même fonctionnement. 

Si on regarde du côté des écoles de commerce, on retrouve sensiblement le même fonctionnement qu’au lycée. La pédagogie dans ces établissements est en continuité de celle mise en place dans les lycées. L’emploi du temps est principalement rempli d’heures de cours lors desquelles ta présence sera contrôlée. De plus, les cours sont concrets, on travaille l’aspect pratique avec une approche professionnalisante.
Les principales différences entre les formations BTS ou BUT (ex-DUT) et les formations d’écoles de commerce résident dans la durée du cursus et dans le diplôme obtenu à la fin de la formation. Cependant, la différence de fonctionnement est davantage visible avec les universités. En effet, tu te rendras vite compte que l’emploi du temps n’est pas construit de la même façon qu’au lycée. Dans les formations universitaires, les heures de cours sont réduites (et ta présence n’est pas toujours contrôlée) pour laisser place à des heures dédiées au travail personnel. Autrement dit, tu devras développer ton autonomie pour apprendre à travailler sans que personne ne soit derrière toi pour contrôler. De plus, l’aspect théorique est au centre des apprentissages. 

Une autre différence visible entre les différents cursus post-bac est le financement de la formation. Par exemple, comparons les écoles de commerce et les universités. L’université est financée par l’argent public. Les seuls frais à payer sont ceux qui sont liés à l’inscription et à la vue étudiante sur le campus (activités, infrastructure, matériel…). Les écoles de commerce, quant à elles, ne reçoivent aucun argent public et doivent s’autofinancer. C’est pourquoi les frais de scolarité varient selon les établissements et sont souvent élevés (de 5 000 à 15 000 euros par an en moyenne). 

Les écoles de commerce sont un vrai tremplin vers le monde professionnel. Contrairement aux universités qui mettent en avant une approche plus théorique, les écoles de commerce font régulièrement travailler les étudiants, en groupe, sur des cas concrets : un fonctionnement qui rappelle celui d’une entreprise. De plus, les stages ou alternances sont un passage obligé pour les étudiants. Ces expériences professionnelles se retrouvent également dans les BTS ou les BUT, selon les formations suivies, mais sont plus rares dans les universités. Point positif pour les écoles de commerce, elles ont un large réseau d’entreprises partenaires ce qui facilite la recherche de stage, d’alternance ou, par la suite, d’emploi. 

Aussi, les écoles de commerce mettent en avant leur côté international. Connaître d’autres cultures, parler des langues étrangères et s’avoir s’adapter à des milieux différents sont des qualités recherchées dans les domaines de la gestion d’entreprise, métiers auxquels préparent les écoles de commerce. C’est pourquoi les équipes pédagogiques accompagnent les élèves dans leurs projets internationaux : semestre à l’étranger, partenariat avec des universités étrangères, stage en entreprise à l’étranger… Cette dimension internationale est moins présente dans les universités ou dans les cursus BTS/BUT.

Enfin, les diplômes obtenus en école de commerce sont différents de ceux reçus à la suite d’une formation BTS, BUT ou dans une université.
En école de commerce, les étudiants peuvent obtenir des diplômes différents en fonction du cursus choisi. Généralement, ils obtiennent un bachelor pour valider un bac+3 ou un bac+4. C’est un diplôme professionnalisant tourné vers l’international. Ensuite, s’ils continuent leur formation jusqu’au bac+5, ils obtiennent un grade master avec un diplôme reconnu dans les domaines professionnels de la stratégie, du marketing, des finances, des ressources humaines ou encore du management.
Le BTS (brevet de technicien supérieur) est un diplôme de niveau bac+2 qui s’obtient dans un lycée privé ou public, dans un CFA, dans une école spécialisée ou encore dans un centre de formation professionnelle continue. La formation est constituée de cours généraux mais également de cours spécialisés qui permettent aux étudiants de se professionnaliser dans le domaine choisi.
Le BUT (bachelor universitaire de technologie) est l’ancien DUT (diplôme universitaire de technologie). Depuis la rentrée 2021, c’est désormais un diplôme de niveau bac+3 qui se prépare au sein d’un IUT (institut universitaire de technologie). Il équivaut donc à un grade licence.
Pour les filières généralistes, l’université délivre une licence, diplôme de niveau bac+3 qui atteste la connaissance des concepts fondamentaux d’un domaine. Très souvent, les étudiants choisissent de poursuivre leurs études avec un master en 2 ans (niveau bac+5). Certains continuent leurs études en université jusqu’au doctorat (niveau bac+8).

On retiendra qu’un BUT ou un BTS est un diplôme, tandis qu’une université ou une école de commerce est un établissement. Tous permettent d’obtenir un diplôme, diplôme qui sera nécessaire pour postuler en entreprise par la suite. 


👀 Comment sont organisés les cours et le quotidien dans une école de commerce ?

Le programme en école de commerce est organisé par semestre. Chaque semestre, les étudiants découvrent une dizaine de matières. Au premier semestre, les notions abordées dans le programme sont assez généralistes afin de poser les bases, puis, au second semestre, on aborde des concepts plus spécialisés qui aideront les étudiants dans leurs choix de spécialités pour les années suivantes. 

Si tu fais le choix d’une école de commerce, tu seras évalué en contrôle continu mais également avec des partiels à la fin de chaque semestre.

Au quotidien, dans les cours, la partie théorique occupe une place réduite : on aborde surtout des cas concrets, souvent à travers des travaux de groupe. Les étudiants sont régulièrement amenés à travailler ensemble sur des cas d’entreprises et à effectuer des présentations orales sur divers sujets.

Dans cette logique d’accompagnement vers le monde professionnel, les étudiants d’écoles de commerce effectuent toujours une période de stage en entreprise au cours de l’année. La durée de cette expérience varie en fonction de l’année de formation de l’étudiant. Dans certaines écoles, cette période de stage peut être remplacée par une alternance. Si c’est le cas, l’étudiant varie donc entre périodes en entreprise et périodes de formation à l’école. Un très bon moyen de se professionnaliser !


👩‍🏫 Qui sont les profs d’école de commerce ?

Dans les écoles de commerce, on peut retrouver quatre types d’enseignants. Tous sont des experts de leur domaine et transmettent des connaissances approfondies aux étudiants en leur faisant part de leurs expériences professionnelles.

Les enseignants chercheurs 

L’emploi du temps des enseignants-chercheurs est divisé en deux : la moitié du temps, ils transmettent leurs connaissances aux étudiants et l’autre moitié du temps, ils font des recherches. Ce sont donc des experts d’un domaine précis, souvent titulaires d’un doctorat. Le fait de mêler enseignement et recherche est très bénéfique pour les étudiants. En effet, l’enseignant-chercheur met constamment à jour ses cours (surtout théoriques) en fonction des évolutions observées dans son domaine de spécialité, ce qui permet aux étudiants d’être formés sur les dernières actualités et méthodes de travail de leur domaine de formation.

Les intervenants professionnels

Très souvent, en école de commerce, les enseignants sont des intervenants professionnels, c’est-à-dire des personnes qui travaillent en entreprise et qui dédient une partie de leur temps à la transmission de leurs connaissances et de leurs expériences aux étudiants. Ces intervenants professionnels apportent une dimension concrète aux cours. En effet, ils utilisent des situations ou des problématiques qu’ils ont vécues dans leur métier pour expliquer des notions précises aux étudiants.

Les enseignants vacataires

Les enseignants vacataires sont des anciens managers qui ont choisi de se reconvertir dans la formation afin de transmettre leurs connaissances aux futurs professionnels de leur domaine. Grâce à leur parcours, ils apportent un regard d’expert aux problématiques et thèmes abordés en classe.

Les enseignants étrangers 

Il arrive que des enseignants étrangers viennent donner des cours en anglais aux étudiants d’école de commerce. Ce sont souvent des enseignants d’universités partenaires de l’école. Eh oui, le principe des échanges internationaux ne s’applique pas qu’aux élèves ! Cela permet aux étudiants d’avoir une vision différente sur certains sujets et cela renforce le côté international des écoles de commerce.

La variété des profils des enseignants en école de commerce permet aux étudiants d’avoir des visions différentes de divers sujets liés à leur domaine de formation. Cette diversité permet également d’avoir une approche à la fois théorique et concrète des connaissances apportées. 

Comme tu as pu le voir, les écoles de commerce ont un fonctionnement bien particulier qui les démarque des autres formations post-bac. Approche pédagogique spécifique, internationalisation mise en avant dans la formation, grande place pour la professionnalisation : les cursus d’écoles de commerce sont reconnus pour diverses raisons. Ce que tu viens de lire t’as plu ? Alors trouve ton école de commerce rêvée sur SchoolMouv Orientation !  

Aucune idée sur ton orientation ?

Tu souhaites gagner du temps dans ta recherche du graal ? Trouve la formation et la (grande) école de tes rêves grâce à Indy, notre expert de l’orientation.

Je cherche ma future école !

Plus une seconde à perdre ! Effectue ta recherche ou filtre par intérêt, ville… pour trouver, parmi toutes les écoles, TA future école !

Ces articles peuvent aussi t’intéresser 😉