Master, mastère et MBA : quelles différences ?

Master, Mastère, MBA, et même MS, Msc : pas évident de savoir dans quoi tu te lances, n’est-ce pas ? Pour le niveau bac+5, il existe tout un tas de diplômes, de cursus et parcours qui délivrent (ou prétendent délivrer) des diplômes aux noms différents.
Dans cet article, on te dit tout sur chacune de ces appellations, et surtout : comment savoir si le diplôme est reconnu !

📚 C’est quoi la différence entre tous ces diplômes ?

Bon, pour commencer, sache que tous ces diplômes visent le même niveau d’études : bac+5.

📓 Le cas du master, l’original

Avoir un diplôme nommé “Master en …” ou “Master de…” c’est avoir un diplôme qui est toujours reconnu par l’État, donc par les entreprises françaises : il s’agit du diplôme national de master, obtenu via un cursus universitaire.

C’est le diplôme que tu obtiens après 5 années d’études, et que tu as cumulé 300 crédits ECTS* : que tu aies fait tes études d’un coup ou pas ! Ce diplôme se prépare en deux années : master 1 et master 2. Pour t’aider, tu peux consulter la liste des master proposés dans tous les établissements nationaux.

Conditions d’accès : pour accéder au master (en première année), il faut avoir obtenu et validé 180 crédits ECTS, soit un niveau bac +3.

ECTS* : European Credits Transfer System en anglais, c’est le système européen de transfert et d’accumulation de crédits en français. C’est un outil qui peut te servir à faire (valoir) tes études ailleurs en Europe, et dans différents établissements français.

📔 Et le grade de master, alors ?

Avoir un diplôme qui confère le grade master, c’est avoir un diplôme qui te donne le même niveau (bac+5) et 300 crédits ECTS. Tu auras donc le même grade qu’un autre étudiant qui a obtenu le diplôme national master.

La différence, c’est que tu auras un diplôme qui est nommé autrement, et qui ne donne pas l’obtention du diplôme national master.

Le grade de master, te permet notamment de poursuivre tes études en doctorat : même si tu n’es pas sûr, ça peut être un critère de choix dans tes études.

Le grade de master s’obtient en suivant une formation dispensée par une des écoles de la liste d’établissements habilités à délivrer le grade de master**.

Les établissements qui délivrent des diplômes ou titres de grade master, ont été approuvés et reconnus par l’État : leurs diplômes sont d’ailleurs visés par l’État.

📗 Le mastère spécialisé

Ce diplôme est délivré par des grandes écoles, c’est une sorte de marque ou un label : le mastère est souvent choisi par des étudiants qui ont déjà un master (obtenu dans une université). Il leur apporte un complément, une spécialisation.

Mais il existe également des mastères spécialisés, accessibles aux étudiants qui ont un niveau bac+4 ou bac+5.

Le mastère n’est pas reconnu par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, mais pour qu’il soit reconnu, il faut :

👉 qu’il ait l’appellation “Mastère Spécialisé” ou “MS” certifiée par la Conférence des grandes écoles (CGE). D’ailleurs, la CGE définit le mastère comme suit : « C’est une formation post-diplôme d’une durée d’au moins deux semestres, incluant des enseignements théoriques, un travail personnel de recherche en entreprise et la soutenance d’une thèse professionnelle ».

👉 ou qu’il soit reconnu et certifié par le Ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion : le diplôme sera alors enregistré au RNCP (répertoire national des certifications professionnelles), et aura un équivalent bac+5.

C’est un diplôme qui te conviendra si tu souhaites te spécialiser dans un domaine spécifique : le management ou les finances, par exemple.

📘 Le cas du MBA

Le “Master of Business and Administrations” est un diplôme destiné aux professionnels ayant déjà une expérience signifiante dans leur domaine. À la base, il est fait pour les cadres qui veulent booster leur carrière, notamment à l’international (et leur salaire 🤑).

Pour candidater à un MBA, il faut généralement 4 à 5 ans d’expérience professionnelle et un diplôme de niveau bac+4 ou bac+5.

Le MBA apporte généralement des compétences et connaissances managériales, pour avoir une vision plus globale et complète de l’entreprise. Le but des professionnels qui optent pour MBA c’est de se faciliter et se garantir l’accès aux postes de direction.
D’ailleurs, il coûte à minima 30.000 euros 🤑.

C’est un diplôme international, qui est accrédité par des institutions internationales comme :

  • AACSB (États-Unis)
  • AMBA (Angleterre) ;
  • EQUIS (Européenne) ;
  • ACBSP (États-Unis) ;
  • IACBE (États-Unis).

Si tu veux avoir une idée des meilleurs MBA, tu peux consulter le classement de The Financial Times ou de The Economist.

🌟 Comment savoir si le diplôme est reconnu ?

Certaines écoles nomment leur diplôme MBA, Mastère ou Mastère spécialisé, ou encore MSc (Master of Science), mais les accréditations nécessaires y manquent.

Il est important de dissocier le nom du diplôme et ses accréditations (sa reconnaissance).

🤔 Mais pourquoi les écoles nomment leur diplôme comme ça ? Il y a plusieurs hypothèses : le nom donne un certain style, au diplôme, tu serais tenté de penser “Ah, c’est un diplôme international”, ou que c’est plus “cool” qu’un master universitaire.

Certaines écoles renomment leur diplôme car ils n’ont pas reçu les accréditations de la CGE, ni de l’État : l’appellation “master” est réservée au diplôme national qui confère le grade master. Alors, les diplômes sont nommés MBA, Msc, Mastère et deviennent des diplômes de l’école qui les délivrent.

Pour être sur que le diplôme est reconnu, tu as le choix, tu peux vérifier qu’il est :
👉 visé par l’État ou qu’il donne des crédits ECTS ;
👉 visé par la CEFDG ;
👉 reconnu et accrédité par la CGE ;
👉 inscrit et enregistré au RNCP ;

Tu peux aussi vérifier l’authenticité de ton diplôme, les accréditations de l’école et son statut, avant de t’engager dans un parcours de formation. C’est très important de prendre ton temps et analyser ces informations : être en formation ça veut dire apprendre, s’impliquer et s’engager. C’est tout de suite plus intéressant si le diplôme obtenu est reconnu et accepté par une majorité (État, entreprises, etc.).

💼 Quel impact sur le marché du travail ou sur mes études ?

Si le diplôme n’est pas reconnu, tu prends un risque sur le plan professionnel : certains postes pourraient t’être refusés car tes diplômes ne sont pas reconnus. Et ça pourrait rendre ta recherche d’emploi un peu plus difficile.

Ça peut aussi avoir un impact sur ta poursuite (ou reprise) d’études : certains écoles pourront te demander de reprendre à un niveau inférieur avant d’accéder au cursus qui te plaisait en priorité.

📝 En bref

Tous ces diplômes délivrent à minima, un diplôme de niveau bac+5. Pour être sûr que c’est le cas, tu peux vérifier les accréditations et la reconnaissance de l’État ou d’associations d’écoles, par exemple.
Le but est de t’assurer un diplôme et une formation de qualité, qui seront un boost (et non un frein) dans ta future carrière !

Aucune idée sur ton orientation ?

Tu souhaites gagner du temps dans ta recherche du graal ? Trouve la formation et la (grande) école de tes rêves grâce à Indy, notre expert de l’orientation.

Je cherche ma future école !

Plus une seconde à perdre ! Effectue ta recherche ou filtre par intérêt, ville… pour trouver, parmi toutes les écoles, TA future école !

Ces articles peuvent aussi t’intéresser 😉