Comment réussir sa première année d’études de santé ?

Les études de médecine sont rigoureuses et intenses. La plupart d’entres elles ont lieu dans des universités, au sein de facultés de médecine. En France, les études de santé se déroulent en deux étapes.
La première, c’est l’année de PASS ou de LAS. C’est cette année qui permet de passer à la suite des études. Cette première année, c’est ta première confrontation avec les études de santé.

Pour réussir, il n’y a pas vraiment de secret : le travail régulier, c’est la base.

Mais il y a également d’autres petites choses qui t’aideront à vivre cette année plus sereinement et la réussir.

Comment réussir son année de PASS ou LAS

#1 Croire en soi

Si tu t’es inscris en PASS ou en LAS, c’est que tu crois que tu en es capable. Durant ta première année d’études de santé, tu vas certainement trouver que :

  • le rythme est rapide ;
  • les contenus sont nombreux ;
  • il te faudrait peut-être 2h de plus dans une journée pour pouvoir ingurgiter et comprendre toutes ces informations.

Mais… si tu t’es engagé dans des études de médecine ou de santé, c’est que tu as un goût prononcé pour les sciences fondamentales. Ça veut dire que tu vas étudier des disciplines qui te plaisent et dans lesquelles tu as des chances de réussir.

Ta confiance en toi sera un moteur durant tes études. Surtout dans les moments où tu auras envie de tout envoyer balader ou de ne plus rien faire. Fais une pause et rappelle-toi pourquoi tu en es là.

Souviens toi de toutes tes réussites, jusqu’à cette année. Tu as encore beaucoup d’occasions de réussir devant toi. Tu n’as pas encore vécu tous tes plus beaux succès ! Et l’année de médecine peut totalement en faire partie.

Même s’il y a plus d’étudiants que de places disponibles : il est tout à fait possible de réussir. D’autres l’ont fait avant toi, et tu peux marcher dans leurs pas**.** Croire en toi, ça va également te permettre de rester motivé toute l’année.

#2 Garder son objectif en tête

En ce qui concerne la première année tu as un objectif : la valider. Grâce à cet objectif final, tu vas pouvoir fixer des objectifs intermédiaires.

Par exemple, tu pourras faire un planning ou un programme de révision ou d’apprentissage selon ces objectifs. Ça te permettra également d’avoir une vision d’ensemble sur ton année et de prendre les cours au fur et à mesure.

En étant organisé dès le départ tu pourras en déduire une méthode de travail et trouver ton rythme d’apprentissage.

Tu l’auras compris, pour tes études (et ta future carrière), il faut être méthodique. En t’organisant, tu vas gagner du temps aussi : tu sauras ce que tu dois apprendre et ce que tu dois approfondir. Pense également à faire le point sur ce que tu as déjà vu et acquis.

L’organisation permet aussi d’anticiper et de prendre de l’avance sur certains contenus de cours. Les études de santé requièrent que tu en connaisses énormément sur le corps humain et son fonctionnement.

Profite de ton organisation, pour avoir un bloc-notes de questions, à poser à tes professeurs ou aux étudiants des années supérieures.

Enfin, pour bien apprendre et atteindre tes objectifs, fais tes révisions dans un lieu calme et propice à tes apprentissages. Tu peux également le construire : transforme et organise ton bureau pour y trouver ce dont tu as besoin rapidement.

Tu seras plus serein si tu as ton propre espace dédié. Ce que tu vas apprendre est important et nécessite de la concentration, ne néglige pas l’endroit où tu vas travailler.

#3 Avoir un rythme de vie sain

C’est l’une des bases lorsqu’on étudie : garder et maintenir un équilibre de vie sain. Pour pouvoir tenir le rythme de la première année d’études de santé. Ne néglige pas ton bien-être.

Pour cela, réserve du temps pour (au moins) :

👉 faire du sport ou une activité physique. Tu peux aller marcher ou courir, ou pratiquer une activité qui te fait du bien, loin de tes cahiers de cours.

👉 pratiquer un hobby seul ou en groupe (avec ta famille ou tes amis).

👉 te reposer : c’est essentiel. Vois la première année d’études de santé comme un marathon et non comme un sprint. Tu risques de t’épuiser en travaillant sans cesse. Le sommeil de bonne qualité, les siestes et moments de détente sont très importants. En te réservant des périodes de repos, tu vas pouvoir souffler. Comme ça, ton cerveau évitera d’être constamment sous pression et ça t’évitera la saturation.

👉 passer du temps avec tes proches : être entouré te sera bénéfique. Déjà, tu vas pouvoir discuter avec eux, parler d’autre chose et casser ta routine d’études. On apprend mieux quand on se sent bien, ne l’oublie pas.

#4 Se préparer à la rentrée en PASS ou LAS : stages d’été

Après l’obtention de ton baccalauréat, tu auras deux mois d’été pour souffler. C’est l’occasion pour certains de penser à autre chose avant d’entrer en fac de médecine.

Toutefois, si tu es plus anxieux au sujet de la rentrée, tu peux opter pour un stage d’été ou de pré-rentrée.

Certains étudiants s’inscrivent à ces stages qui sont proposés par des prépas privées et les universités. Sur plusieurs semaines, tu vas pouvoir prendre de l’avance sur le programme de l’année de santé et revoir certaines notions scientifiques de terminale. Tu auras également l’occasion de te familiariser avec les QCM. C’est l’une des méthodes d’évaluation les plus utilisées dans les parcours de santé et de médecine.

C’est aussi l’occasion de rencontrer tes futurs camarades de PASS ou de LAS. Ça peut te rassurer de savoir que tu ne seras pas seul et d’avoir un repère à la fac. Faire médecine c’est déjà s’engager vers des études longues et c’est toujours plus agréable quand on a des amis (ou des repères).

Hormis ces stages d’été, tu pourras également bénéficier de tutorat en face de médecine. Ce sont des temps proposés par les facultés de médecine, qui permettent d’acquérir des méthodes de travail, d’approfondir des notions ou encore découvrir la fac.

Renseigne-toi auprès de l’université de ton choix, pour avoir plus d’informations sur leurs tutorats.

Comment valider sa première année d’études de santé ?

Si tu choisis d’entrer en PASS pour tes études de santé, alors prépare toi à vivre une année riche. Le contenu des disciplines dispensé en 9 mois sont vraiment conséquents. La charge d’apprentissage et de travail personnel n’est pas négligeable.

Pour une quinzaine d’heures de cours par semaine, tu peux te retrouver à devoir travailler le double d’heures, sur ton temps personnel.

Il faut beaucoup travailler durant cette année, car les examens sont rudes. Il n’y a plus de numerus clausus, ni de concours à la fin de la première année. Toutefois, il n’y a pas assez de place en deuxième année, pour le nombre d’étudiants qui se présentent.

Le but est donc d’avoir de bonnes notes et d’être bien classé, pour avoir sa place en deuxième année.

Valider son année de LAS

Pour valider son année de LAS et être admissible en deuxième année d’études de médecine il faut :

  • avoir au moins 10/20 de moyenne générale dans la majeure de ta licence ;
  • avoir au moins 10/20 de moyenne dans l’option santé ;
  • valider ta première année d’études de santé sans passer par les sessions de rattrapage.

Dans certaines universités il y a des notes éliminatoires, il faudra à tout prix les éviter.

Valider son année de PASS

Le premier semestre du PASS est composé d’un tronc commun entre toutes les études de santé. Le second semestre s’articule autour d’une pré-filiarisation, avec des unités d’enseignement.

Durant ta première année, tu pourras choisir la filière dans laquelle tu te vois évoluer. Tu seras donc évalué sur tes connaissances et compétences générales dans cette matière.

Même si tu ne compte pas t’y orienter et que ce choix n’est pas définitif, il a son importance. Pour valider ton année de PASS, il faut :

  • avoir au moins 10/20 de moyenne générale dans la majeure santé ;
  • avoir au moins 10/20 de moyenne dans la mineure ;
  • éviter de passer les sessions de rattrapage.

De même que pour la LAS, il y a des universités qui proposent des examens éliminatoires. Il faudra donc les réussir pour valider l’année.

C’est quoi les sessions de rattrapage en PASS ou en LAS ?

Pour valider ta première année d’études de santé, tu dois absolument avoir (au moins) la moyenne. Toutefois, il y a des universités qui proposent des rattrapages pour certains partiels et examens.

Les épreuves de rattrapages sont souvent écrites ou orales.

Si tu vas au rattrapage et que tu obtiens la moyenne grâce au rattrapage, alors tu risques de ne pas pouvoir candidater pour la deuxième année d’études de médecine.

Selon les universités, ces conditions varient un peu. Toutes les notes de la première année ne sont pas éliminatoires. Par contre, le fait d’aller au rattrapage est éliminatoire.

En bref : comment réussir ses études de santé ?

Réussir sa première année d’études de santé, ça veut dire s’impliquer dans ses études. Pour cela, tu as plusieurs moyens :

  • l’organisation : tout au long de l’année et parfois en avance avec les stages d’été ;
  • l’apprentissage et les révisions réguliers durant l’année de PASS ou LAS ;
  • la gestion du temps : ne pas se focaliser que sur les études en elles-mêmes et avoir un rythme de vie sain.

Un dernier conseil, c’est de croire en toi. C’est très important pour se motiver et garder l’envie d’apprendre. Si tu crois en tes capacités, tu auras plus envie de te lever le matin pour réaliser ton projet professionnel de travailler dans le domaine de la santé ou de la médecine.

Aucune idée sur ton orientation ?

Tu souhaites gagner du temps dans ta recherche du graal ? Trouve la formation et la (grande) école de tes rêves grâce à Indy, notre expert de l’orientation.

Je cherche ma future école !

Plus une seconde à perdre ! Effectue ta recherche ou filtre par intérêt, ville… pour trouver, parmi toutes les écoles, TA future école !

Ces articles peuvent aussi t’intéresser 😉