Comment passer le bac en candidat libre ?

Le diplôme national du baccalauréat fait partie des diplômes qui sont demandés à bon nombre d’occasions : candidature en formation, candidature pour un emploi, passage d’autres examens… Si tu ne l’as pas encore passé ou que tu souhaites le passer en candidat libre, tu es au bon endroit ! Par exemple, si tu échoues à obtenir le bac du premier coup ou que tu ne souhaites pas aller au rattrapage, passer le bac en candidat libre est une bonne option.

Certains décident de prendre le temps après cet échec, de travailler, faire des stages… avant de se remettre la tête dans les examens ! Ce qui t’amène sûrement à te demander si tout le monde peut passer son bac en candidat libre ?

Qui peut passer le bac en candidat libre ?

Qu’il s’agisse du bac général ou du bac technologique tu peux totalement t’inscrire pour passer le bac en candidat libre. Il n’y aucune condition d’âge ni de diplôme. Pour passer ton bac en candidat libre, tu n’es pas obligé d’avoir le brevet, ni même la nationalité française !

La seule condition c’est que tu ne dois pas être inscrit dans un établissement scolaire. Il faut être déscolarisé, c’est à dire :

  • ne pas être inscrit dans un établissement privé ou public ;
  • ne pas être inscrit en scolarité réglementée au CNED.

Les personnes qui passent le bac en candidat libres sont aussi appelés “candidats non scolaires” ou “candidats individuels”.

En règle générale, les personnes qui passent le bac en candidat libre, sont dans l’une des situations suivantes :

  • scolarisés à la maison (enseignement à la maison, par les parents, par ex) ;
  • en scolarité aménagée ou dans des établissements hors-contrat avec l’État ;
  • ancien élève de terminale, qui n’ont pas voulu redoubler pour repasser le bac ;
  • personnes actives en reprise d’études ou en reconversion ;
  • personnes qui n’ont pas eu l’occasion de passer le bac ;
  • étudiants du CNED en inscription libre.

Comme pour l’examen du baccalauréat classique, il te faudra t’inscrire pour accéder à l’examen.

Où s’inscrire pour passer le bac en candidat libre ?

Pour passer le bac en candidat libre, tu devras t’inscrire à l’examen auprès du rectorat le plus proche de ton lieu de résidence. Tu peux te rendre directement au rectorat ou effectuer ton inscription en ligne. Cela dépend parfois des rectorats, pense à te renseigner auprès du tien.

Par exemple, si tu vis en Seine-et-Marne, le rectorat auquel tu appartiens est celui de Créteil. Pour savoir de quel rectorat d’académie tu dépends, tu peux te fier à la liste disponible ici : https://www.education.gouv.fr/les-regions-academiques-academies-et-services-departementaux-de-l-education-nationale-6557

Si jamais tu te poses la question, l’inscription au bac en candidat libre est totalement gratuite. Tu n’auras aucun frais à débourser ou avancer pour passer ton diplôme.

Quand s’inscrire au baccalauréat ?

Si tu souhaites passer le bac en candidat libre, il faudra t’y prendre tôt ! eh oui, tu devras te rapprocher du rectorat dès la rentrée scolaire. Lorsque tu prendras contact avec le rectorat qui te concerne, questionne-les également sur les démarches à suivre (dossier, confirmation d’inscription, convocation éventuelle…) et la procédure.

D’un rectorat à l’autre les procédures peuvent varier, alors choisis bien celui qui est le plus proche de chez toi, afin de te faciliter les démarches.

Chaque rectorat d’académie fixe son propre calendrier d’inscription pour le bac. Toutefois, la plupart du temps, les registres d’inscription ouvrent entre courant octobre et la mi-novembre pour les épreuves terminales du bac. Pour les épreuves anticipées, les inscriptions se font généralement jusqu’à la mi-décembre.

Pour être sûr de pouvoir passer ton bac en candidat libre, n’attend pas le dernier moment. Tu risques de dépasser la limite d’inscription et ne plus pouvoir te présenter à l’examen.

Quelles pièces justificatives pour passer le bac en candidat libre ?

Si tu t’inscris au bac en candidat libre, alors tu devras fournir (selon ton âge) :

  • une copie de l’attestation de recensement de la mairie de ton domicile ;
  • un certificat de participation à la journée défense et citoyenneté (JDC).

L’inscription sur la plateforme Cyclades

Comme pour le diplôme national du brevet, les certifications et les concours nationaux, tu vas devoir passer par Cyclades pour effectuer une partie de ta candidature en ligne.

Sur Cyclades, tu vas pouvoir créer ton compte (ou réutiliser l’ancien, si tu en as déjà un). Ensuite tu devras remplir ton profil, avec les informations demandées :

  • le bac que tu veux passer (général ou technologique) ;
  • les enseignements de spécialité ;
  • les langues vivantes

Une fois que tu seras inscrit, tu pourras récupérer ta confirmation d’inscription, dans ton espace candidat. Elle va te servir lors de ton inscription auprès de ton rectorat d’académie (selon les académies).

Ta convocation au baccalauréat te sera envoyée à domicile deux à trois semaines avant la date de début des épreuves. Tout sera mentionné dessus : adresse du centre d’examen, horaires, etc.

Garde bien la convocation et fais en plusieurs copies. Si tu ne la reçois pas, il te faudra contacter la direction des examens et concours de ton académie.

Maintenant que tu sais tout sur l’inscription au bac en candidat libre… parlons des épreuves du baccalauréat, pour les candidats libres.

Quelles sont les épreuves du bac en candidat libre ?

Les épreuves terminales du baccalauréat

Les candidats libres au bac ont cinq épreuves terminales, qui ont lieu en même temps que celles des candidats scolaires. Elles comptent aussi pour 60% de la note finale au bac. Ces épreuves sont composées des épreuves suivantes :

  • les épreuves anticipées de français : oral ;
  • les épreuves anticipées de français : écrit ;
  • les épreuves de spécialité ;
  • l’épreuve de philosophie ;
  • le Grand Oral.

Les candidats libres au baccalauréat sont également concernés par les épreuves du contrôle continu. Même s’ils ne sont pas scolarisés comme les autres élèves (ou pas du tout scolarisés), ils doivent être évalués sur l’ensemble des matières pour avoir leur bac.

 

Les épreuves du contrôle continu du bac

Depuis la réforme de 2020 du baccalauréat, le contrôle continu au bac compte pour 40% de la note finale.

Si tu décides de passer le bac en candidat libre, tu seras aussi évalué sur les matières du contrôle continu. Comme tu n’es pas scolarisé, tu devras passer des épreuves ponctuelles pour les matières suivantes :

  • l’enseignement de spécialité suivi uniquement en classe de première (choisi lors de ton inscription) ;
  • l’histoire-géographie ;
  • l’enseignement scientifique (pour le bac général) ;
  • les mathématiques (pour le bac technologique) ;
  • les langues vivantes A et B (choisies lors de ton inscription au bac) ;
  • l’éducation physique et sportive ;
  • l’enseignement moral et civique.

Pour ces épreuves, tu choisiras la modalité d’évaluation de ces épreuves ponctuelles. Tu auras deux options :

👉 être évalué à la fin du cycle terminal : tu seras évalué sur les épreuves ponctuelles (contrôle continu) et sur les épreuves terminales la même année. Toutes tes épreuves du bac seront réalisées à la fin du même cycle.

 

👉 être évalué en fin de 1re puis en fin de terminale : tu passeras le bac en deux fois, sur deux années, comme les candidats scolaires. La première année tu ne seras évalué que sur les enseignements de première. La deuxième année tu seras évalué sur les enseignements de terminale.

Que faire si je rate les épreuves du bac en candidat libre ?

Les résultats du bac en candidat libres sont diffusés sur le site web de l’académie à laquelle tu es rattaché. Elles sont mises à jour régulièrement.

Si tu n’as pas la moyenne aux épreuves, alors tu seras convoqué aux épreuves de rattrapage, au mois de juillet.

Pourquoi passer le bac en candidat libre ?

Déjà, le passage du bac en candidat libre, n’est soumis à aucune condition spécifique. L’accès est ouvert à tous. Le passage du bac en candidat libre est également gratuit : il n’y a aucun frais d’inscription.

Passer le bac en candidat libre c’est une bonne idée si tu ne l’as pas eu du premier coup et que tu souhaites prendre le temps de t’y préparer autrement. Entre ton premier passage et ta deuxième tentative d’avoir le baccalauréat, tu auras du temps pour peut-être :

  • passer un autre diplôme ;
  • faire un stage ou avoir des expériences professionnelles ;
  • t’inscrire dans un autre cursus de formation, etc.

Finalement, tu recules seulement l’obtention de ton diplôme. Passer le bac en candidat libre constitue une deuxième chance.

Si tu as raté ton bac et que tu n’as pas fait le choix de redoubler, tu pourras conserver tes notes supérieures ou égales à 10/20, pendant 5 années. Tu n’auras pas besoin de repasser ces épreuves.

Enfin, que tu le passes en candidat libre ou en candidat scolaire ton bac a exactement la même valeur. Alors autant le passer, tant que les conditions sont aussi souples ! 

Aucune idée sur ton orientation ?

Tu souhaites gagner du temps dans ta recherche du graal ? Trouve la formation et la (grande) école de tes rêves grâce à Indy, notre expert de l’orientation.

Je cherche ma future école !

Plus une seconde à perdre ! Effectue ta recherche ou filtre par intérêt, ville… pour trouver, parmi toutes les écoles, TA future école !

Ces articles peuvent aussi t’intéresser 😉