Comment devenir juge ?

Devenir juge c’est être un agent de la fonction publique dédié aux litiges, aux procès mais surtout être au coeur des problématiques humaines et sociales.

Rendre des verdicts n’est jamais évident, mais quand on devient juge c’est absolument nécessaire. Impartialité, audiences, enquêtes et plaidoiries font partie des quotidien de ces magistrats du siège.
Eh oui, si tu veux devenir juge, tu vas devoir d’abord passer par la case “magistrat”.

Un juge, c’est quoi ? et c’est quoi la différence entre juge et magistrat ?

Un juge est avant tout un magistrat ! Eh oui, le métier de juge est en fait une catégorie de métier de la magistrature. Le magistrat est un expert du droit et des juridictions. Ils ont un statut constitutionnel et sont regroupés dans des corps. Il existe deux types de magistrat :

👉 les magistrats du siège : ce sont les juges. Ils font partie de la “magistrature assise” car ils rendent leurs jugements et décisions de justice dans la position assise.

👉 le magistrat du parquet : ce sont les procureurs et leurs substituts. Eux constituent la “magistrature debout” car ils prennent la parole debout lors des audiences. Ils ne rendent pas de jugement mais représentent des sociétés lors des audiences.

Le rôle des magistrats est d’assurer que la loi est appliquée dans les litiges qui leur sont soumis.

Selon ton projet professionnel et les opportunités qui se présentent à toi, tu pourras devenir juge ou magistrat du parquet. Les métiers ne sont pas tout à fait les mêmes, mais les deux te seront accessibles si tu réussis le concours de l’ENM (école nationale de la magistrature).

D’ailleurs, il y a des magistrat qui changent de fonction durant leur carrière : de juge à substitut du procureur ou l’inverse. Ça rend le métier encore plus enrichissant.

Les juges (et magistrats) sont requis dans tous les domaines où le droit s’applique, il peut s’agir de la famille et de la protection de l’enfance, du milieu carcéral (droit pénal), des affaires liées aux entreprises (droit du commerce, par exemple), etc.

Les magistrats peuvent occuper des postes de :

👉 juge des enfants ;
👉 juge d’instruction ;
👉 juge de l’application des peines ;
👉 juge des contentieux de la protection ;
👉 substitut du procureur.

Au cours de leur carrière, ils peuvent également occuper des fonctions de juge des libertés et de la détention ou encore être détachés dans des ministèresenseigner à l’École Nationale de la Magistrature, par exemple.

Maintenant que tu sais ce qu’est un juge, passons à la partie études et formation.

allégorie de la justice en bronze

Quelles études pour devenir juge ?

Pour devenir juge, il faut avoir un diplôme de niveau bac +4 minimum en droit ou un diplôme de niveau équivalent issu d’un IEP (institut d’études politiques). Ensuite, il faut passer un concours puis passer 31 mois de formation à l’ENM (École nationale de la magistrature).

Quel bac pour devenir juge ?

Si tu es en Terminale ou en 1re et que tu souhaites devenir juge (ou faire des études de droit), on a quelques recommandations pour toi. Déjà, il vaut mieux avoir le baccalauréat en poche ! Une grande partie des étudiants en droit optent pour un bac général, mais certains ont aussi un bac technologique ou professionnel.

La voie générale te facilitera l’accès aux connaissances générales dont tu as besoin avant d’entrer à l’université. Quand tu devras choisir tes spécialités, le mieux est d’opter pour des matières non-scientifiques. Les spécialités à privilégier sont les suivantes :

Tu n’es donc pas obligé de choisir des matières scientifiques sauf si elles te plaisent et que tu souhaites les intégrer à ton projet professionnel. C’est notamment le cas des étudiants qui veulent entrer en école de commerce ou faire une spécialité du droit qui touche à la comptabilité ou à l’informatique et au numérique, par exemple.

Comment choisir ses études de droit pour devenir juge ?

Une fois le bac en poche, tu pourras t’inscrire en licence de droit à l’université pour avoir des connaissances de base dans le domaine juridique. Tu pourras tout à fait choisir de faire tes études dans une école privée ou de faire tes études au sein d’un IEP (institut d’études politiques). La fac de droit n’est pas l’unique voie, encore moins si tu souhaites être magistrat.

Si tu choisis de faire une licence de droit, tu pourras poursuivre tes études en master et débuter une spécialisationComme le métier de juge est accessible dès le niveau bac +4 (soit la première année de master), tu peux choisir une première carrière d’avocat ou de juriste accessible avec ou sans spécialisation en droit. 

Par exemple, si tu hésites entre avocat, juriste et juge, avec un master de droit tu pourras exercer les trois. Seule condition, pour devenir avocat, il faut quand même réussir le concours d’entrée au CRFPA et avoir le CAPA.

Faire un peu plus d’études te permettra non seulement d’avoir plus d’opportunités professionnelles mais aussi d’avoir plus de connaissances et compétences juridiques. Quel que soit ton choix, une fois que tu auras le niveau bac +4 en droit, tu pourras te présenter au concours de l’ENM.

jeunes étudiants à la bibliothèque qui lisent des livres assis devant une table pleine de livres

Le concours de l’ENM

Le concours pour devenir magistrat est accessible :

  • aux étudiants ;
  • aux agents publiques ;
  • aux professionnels du secteur privé, tant qu’ils veulent devenir juges ou procureurs.

Il existe en fait 3 concours, selon la situation du candidat :

👉 le 1er concours est réservé aux candidats de moins de 31 ans, titulaires d’un diplôme de niveau bac +4 ou équivalent. Il s’agit d’un concours pour les personnes qui veulent continuer leurs études ;

👉 le 2e concours est conçu pour les agents publics qui ont exercé au moins 4 ans et ont moins de 48 ans et 5 mois. Il est fait pour se reconvertir ou faire évoluer sa carrière dans la fonction publique ;

👉 le 3e concours s’adresse aux personnes de 40 ans maximum, qui ont effectué 8 ans d’activité professionnelle dans le secteur privé ou plusieurs mandats de membre d’une assemblée élue d’une collectivité territoriale ou de fonctions juridictionnelles à titre non professionnel.

 Les épreuves du concours de l’ENM

Fais dérouler chaque type de concours pour découvrir les épreuves associées.

  • 4 épreuves écrites d’admissibilité, dont :
    • une composition sur la connaissance et la compréhension du monde contemporain (sur une question posée aujourd’hui à la société française dans ses dimensions judiciaires, juridiques, sociales, politiques, historiques, économiques, philosophiques et culturelles) 5h ;
    • une composition sur un sujet au hasard sur le droit civil et la procédure civile ou le droit pénal et la procédure pénale – 5h ;
    • un cas pratique sur le droit civil et la procédure civile ou le droit pénal et la procédure pénale (portant sur le sujet non retenu par le jury) – 5h ;
    • une note de synthèse, à réaliser sur la base de documents traitant de problématiques judiciaires, juridiques ou administratives 5h ;
    • une épreuve composée de deux questions sur le droit public, 3h.
  • une épreuve orale d’admission, dont :
    • une épreuve d’anglais de 30minutes ;
    • une épreuve de 25 min sur un sujet de ton choix parmi : le droit de l’Union Européenne ou le droit international privé ou le droit administratif ;
    • une épreuve de 25min sur un sujet de ton choix parmi : le droit social ou le droit des affaires ;
    • une mise en situation et entretien avec le jury.

Si tu parles une seconde langue étrangère parmi : allemand, espagnol, italien ou arabe littéral, tu pourras être évalué dessus pour obtenir des points supplémentaires.

  • 4 épreuves d’admissibilité, dont :
      • une composition sur la connaissance et la compréhension du monde contemporain 5h ;
      • un cas pratique sur le droit civil et la procédure civile, 3h ;
      • un cas pratique sur le droit pénal et la procédure pénale, 3h ;
      • une note de synthèse, 5h.
    • 1 épreuve orale d’admission :
      • un oral de 25min sur le droit public ;
      • un oral de 25min sur le droit social ou le droit des affaires ;
      • une mise en situation avec le jury.

Si tu parles une seconde langue étrangère parmi : allemand, espagnol, italien ou arabe littéral, tu pourras être évalué dessus pour obtenir des points supplémentaires.

Une fois le concours obtenu, tu pourras intégrer une formation professionnelle rémunérée, composée à 70% de stages. Pendant cette formation, tu seras auditeur de justice.

Combien d’années d’études pour devenir juge ?

En gros, pour devenir juge, sans redoubler tu feras à peu près 6 ans et demi d’études, réparties comme suit :

  • 4 ans d’études en droit, à l’université ou en IEP, ou en école privée ;
  • le passage du concours de magistrat (si tu l’obtiens du premiers coup) ;
  • 2 ans et 7 mois de formation à l’ENM.

Une fois le concours obtenu, tu pourras intégrer une formation professionnelle rémunérée, composée à 70% de stages. Pendant cette formation, tu seras auditeur de justice.

Comment savoir si je suis fait pour être juge ?

Pour devenir juge, il faut avoir envie d’étudier assez longtemps et d’apprendre continuellement. Les études de droit devront être complétées par des apprentissages sur le terrain, durant ta carrière ou en stage, par exemple.

Les juges doivent également faire preuve de sens de l’éthique et être impartiaux. Ils doivent être objectifs dans tous leurs raisonnements et jugements.

Parmi les qualités des juges, il y a l’organisation et la rigueur : elles sont nécessaires pour pouvoir gérer les différentes missions et les cas qui leurs sont confiés. 

Comme pour les avocats mais aussi les huissiers, administrateurs judiciaires, etc. les juges doivent être capable de s’adapter à différentes situations et différents publics. Il faut également pouvoir prendre du recul et mettre ses convictions personnelles de côté pour prendre des décisions objectives.

Tu t’en doutes certainement mais l’écoute est une compétence non négligeable pour les juges. Qu’il s’agisse des victimes, des accusés ou des experts du droit qui s’adressent à eux.

Enfin, si tu es à l’aise à l’oral, que tu aimes travailler en équipe et que tu es capable de gérer ton stress dans des situations d’urgence, le métier de juge te conviendra certainement.

Aucune idée sur ton orientation ?

Tu souhaites gagner du temps dans ta recherche du graal ? Trouve la formation et la (grande) école de tes rêves grâce à Indy, notre expert de l’orientation.

Je cherche ma future école !

Plus une seconde à perdre ! Effectue ta recherche ou filtre par intérêt, ville… pour trouver, parmi toutes les écoles, TA future école !

Ces articles peuvent aussi t’intéresser 😉

trois avocats dans un bureau. un homme est assis et les deux femmes sont debout à ses côtés

Comment devenir avocat ?

Devenir avocat c’est faire le choix d’études rigoureuses mais très enrichissantes. Les avocats ont un métier utile à tous qui permet de faire entendre sa voix et connaître ses droits. On te dit tout sur ce métier du droit dans l’article !

En savoir plus 👉