Comment devenir kinésithérapeute ?

Parmi les métiers du paramédical qui ont le vent en poupe, il y a celui d’infirmier, d’aide-soignant, d’ergothérapeute, mais aussi celui de masseur-kinésithérapeute ou “kiné”. Les masseurs-kinésithérapeutes sont les professionnels de santé auxquels on s’adresse lorsqu’on a des besoins en rééducation.

Les sportifs de hauts niveau font également appel à eux lorsqu’ils ont des blessures. Mais on retrouve aussi des kinés dans d’autres domaines : rhumatologie, kinésithérapie équine… bref ! dans cet article, on te dit tout ce sur métier de la rééducation qui va recruter de plus en plus dans les années à venir.

Le métier de masseur-kinésithérapeute

C’est un métier du paramédical, spécialisé dans la rééducation physique, comme le métier d’ergothérapeute. Le kiné concentre son activité sur les traitements par le massage ou le mouvement, les soins et exercices pour soulager les douleurs. Il traite les affections respiratoires, les douleurs de la colonne vertébrale, etc. On retrouve aussi les kinés en thalassothérapie ou dans les centres de remise en forme. La patientèle des kinés se compose d’adultes comme d’enfants : toutes les tranches d’âges peuvent le consulter.

Pour exercer de manière efficace, les kinés doivent être patients, à l’écoute et avoir un sens développé du contact et un bon relationnel.

Pourquoi devenir kiné ?

Le métier de kinésithérapeute est fait pour toi si tu aimes rendre service aux autres et te sentir utile à tous. Les masseurs-kinésithérapeutes reçoivent toutes les tranches d’âges et profils de patients, en fonction de leur lieu d’exercice. Ils peuvent travailler avec des enfants en bas âge comme des personnes âgées, mais aussi avec des personnes qui ont vécu des traumas corporels, des personnes qui ont des maux plus légers, etc. Si tu souhaites exercer un métier où tu seras au contact de tout type de personne, celui de masseur-kinésithérapeute te plaira.

Les kinés allient sciences humaines et sociales et connaissances scientifiques au quotidien. En tant que kiné, tu devras créer une relation privilégiée et de confiance avec tes patients. Si tu aimes prendre le temps, écouter et aider les personnes à se sentir mieux dans leur corps, alors cette voie te plaira sûrement.

La relation entre le masseur et ses patients permet de créer un cadre propice à la rééducation. Ce métier est fait pour les personnes patientes, qui ont envie d’aider les autres et les soigner par le geste.

Quelles études pour devenir kinésithérapeute ?

kiné qui manipule une patiente allongée sur une table de massage

Pour être kinésithérapeute, il faut avoir le baccalauréat. Si tu es en terminale, sache que le diplôme est indispensable pour être accepté en IFMK. Un IFMK c’est un institut de formation masso-kinésithérapie.

Si tu veux devenir masseur-kinésithérapeute, alors tu devras faire 5 ans d’études après le bac. Comme le métier d’orthophoniste, le métier de kiné fait partie des cursus du paramédical qui délivrent un diplôme de niveau bac +5.

Concernant les études, les futurs kiné commencent par effectuer une première année d’études supérieures après le bac. Si tu es en terminale, tu dois passer par Parcoursup pour t’inscrire et candidater dans une des formations suivantes :

  • PASS : parcours d’accès spécifique santé, c’est la première années d’études communes aux professionnels de santé qui veulent devenir médecins, sage-femme, pharmaciens etc.
  • LAS : licence avec option accès santé en kinésithérapie. C’est une licence classique (tu peux choisir le domaine de ton choix, par exemple de la biologie ou de l’histoire) avec en kinésithérapie. Si tu hésites entre PASS et une LAS, on a prévu un article dédié.
  • licence en biologie et STAPS (sciences et techniques des activités physiques et sportives).

Tu ne devras effectuer que la première année et la valider (obtenir 60 crédits ECTS) avant d’entrer en IFMK pour 4 ans. C’est là que tous les kinés sont formés et obtiennent leur diplôme d’état de masseur-kinésithérapeute.

Certains IFMK sont privés d’autres publics, lorsque tu t’inscriras sur Parcoursup pense à vérifier sur la fiche établissement. Le statut de l’institut impacte directement le coût de la scolarité.

Quel bac pour devenir kiné ?

Comme c’est un métier du paramédical, il vaut mieux avoir un bac à dominante scientifique. Pour tes enseignements de spécialité de 1ere et de terminale, on te recommande de choisir parmi :

Ces matières t’aideront aussi à réussir plus aisément la première année d’études supérieures. Que tu sois en LAS, en PASS ou en licence de biologie et STAPS, il vaudra mieux avoir un socle solide de connaissances scientifiques. Ça t’évitera notamment de faire une année ou un stage de remise à niveau avant d’entrer en première année de licence.

Quel est le programme d’études en IFMK ?

C’est une formation longue et rigoureuse de 4 années qui t’attend si tu veux devenir kinésithérapeute. Les études de kinésithérapie sont divisées en deux cycles (ils durent deux ans chacun) :

  • le premier cycle concerne les connaissances fondamentales, il s’agit essentiellement d’enseignements scientifiques et méthodologiques. Ce cycle te permettra de comprendre les problèmes de santé et les situations cliniques rencontrées en kinésithérapie.
  • le second cycle s’articule autour des compétences de diagnostic et d’intervention dans tous les champs d’exercice professionnels.

Ces cycles sont divisés en modules d’enseignement théoriques, travaux dirigés, enseignements pratiques et périodes de stage en entreprise (milieu hospitalier ou cabinet privé ou encore à l’étranger pour certains IFMK). Chacun de ces modules sont répartis sur les 4 années d’études et pour passer à l’année supérieure tous les modules doivent être validés.

Le métier de kinésithérapeute est réglementé et contrôlé par l’état, donc les cours sont les mêmes dans tous les IFMK. Il n’y a que les options qui diffèrent, d’un institut à l’autre.

Le coût des IFMK varie d’une école à l’autre (selon leur statut), mais certaines proposent d’effectuer le cursus en alternance. Ça peut t’éviter de financer la totalité de études de kiné, renseigne-toi sur les conditions de financement auprès de l’institut de ton choix.

Pour obtenir ton diplôme d’état de masseur-kinésithérapeute, il te faudra valider chaque année d’études, rédiger un mémoire que tu soutiendras devant un jury. Ensuite, tu pourras démarrer ta carrière de professionnel de santé.

Quel est le salaire d’un masseur-kinésithérapeute ?

En début de carrière les kinés gagnent en moyenne :

  • 1300€ nets en salariat en hôpital ;
  • 1 500 à 2 000€ nets en libéral.

Après de nombreuses années d’expériences, les kinésithérapeutes gagnent autour de 3 000€.

La différence de salaire entre les kinés salariés et les libéraux, s’explique par le fait qu’en libéral les kinés peuvent fixer (selon une convention) leurs honoraires. Cet écart s’explique aussi par la différence de tarifs entre les régions d’exercice. Par exemple à Paris, le dépassement d’honoraires est autorisé, ce qui explique la meilleure rémunération des kinés de cette région.

Les évolutions de carrière des kinés

Après plusieurs années d’expérience, les kinésithérapeutes peuvent faire évoluer leur carrière. Certains décident d’obtenir des diplômes supplémentaires pour devenir cadre de santé ou directeurs des soins.

Certains kinésithérapeutes décident plutôt de s’orienter et se spécialiser dans :

  • le sport ;
  • la kinésithérapie respiratoire ;
  • la kinésithérapie équine ;
  • la rhumatologie.

 

Enfin, certains kinés décident de se spécialiser en ostéopathie et n’ont pas besoin de suivre la totalité du cursus de formation.

Aucune idée sur ton orientation ?

Tu souhaites gagner du temps dans ta recherche du graal ? Trouve la formation et la (grande) école de tes rêves grâce à Indy, notre expert de l’orientation.

Je cherche ma future école !

Plus une seconde à perdre ! Effectue ta recherche ou filtre par intérêt, ville… pour trouver, parmi toutes les écoles, TA future école !

Ces articles peuvent aussi t’intéresser 😉