10 métiers du commerce international

Table des matières

Les métiers du commerce international sont plutôt divers et nombreux. C’est un secteur en constante évolution qui nécessite différentes catégories de métiers pour fonctionner : approvisionnement, vente, évaluation des risques de change, etc. Et comme il y a un large champ des possibles, les parcours de formation sont aussi variés : du bac +2 au bac +5 (et au-delà), chaque niveau permet d’accéder au commerce international.

Si ce domaine fait partie de tes potentiels projets professionnels, on te présente quelques métiers que tu pourrais exercer à la fin de tes études supérieures.

En quoi consiste le commerce international ?

Le commerce international regroupe tous les échanges, transactions et flux de biens, capitaux et services entre différents pays. Ce type de commerce n’est pas récent : la route de la soie, ça te dit quelque chose ? Le commerce international existe depuis des siècles, mais il a subi énormément d’évolutions. Aujourd’hui, les pratiques sont impactées par :

  • la mondialisation ;
  • la digitalisation de l’économie ;
  • la libéralisation des marchés internationaux ;
  • le faible coût du transport ;
  • le développement de nouvelles technologies ;
  • l’impact environnemental ;
  • l’augmentation considérable d’importations et d’exportations.

Les métiers du commerce international ont donc dû évoluer avec ces transformations et les missions des professionnels et experts du secteur doivent intégrer des compétences et des qualifications en :

  • finance ;
  • droit ;
  • logistique ;
  • marketing international ;
  • administration des ventes, etc.

Les métiers du commerce international

Il existe plus d’une vingtaine de métiers dans le commerce international : on y retrouve des spécialistes en commerce, marketing, mais aussi en droit ou encore en comptabilité. On t’en présente 10, surtout orientés vers le commerce et les échanges.

#1 Assistant commercial export

On fait appel à lui pour chaque transaction concernant l’import ou l’export. Un assistant commercial est un professionnel du commerce qui assure le contact avec les clients étrangers : il établit les factures, suit les commandes et assiste le directeur commercial. C’est également lui qui rédige les propositions commerciales.

L’assistant commercial export a des compétences administratives et techniques, mais aussi en logistique. En cas d’impayé ou de litige avec des clients, il est en première ligne et doit gérer la situation.

#2 Responsable import-export

Le responsable import-export doit définir la stratégie de l’entreprise qui l’emploie dans le cadre de l’importation et de l’exportation de marchandises. Il est amené à se déplacer à l’étranger, il prend notamment en charge les flux d’import-export !

Le responsable d’import-export doit aussi prospecter et négocier dans certains cas. Ses missions doivent permettre d’augmenter les ventes de l’entreprise. Pour cela, il évalue les besoins de clients et leur fait des propositions commerciales.

#3 Assistant prospecteur

L’assistant prospecteur a pour mission principale de déterminer les outils de prospection commerciale. Il doit être en mesure de trouver de nouvelles occasions de faire des affaires à l’étranger, renforcer les filières existantes dans l’entreprise et en développer de nouvelles.

Pour exercer ce métier, il faut être plutôt organisé, précis, aimer le challenge et savoir prendre des initiatives.

#4 Courtier

Le courtier import-export est un intermédiaire entre les acheteurs et les exportateurs (fournisseurs étrangers). Il joue un rôle de facilitateur et est l’interlocuteur privilégié des fournisseurs lors des transactions. Au quotidien, le courtier peut avoir à négocier et à mettre en avant sa maîtrise des acteurs du marché international.

Son rôle est de réduire les coûts des achats que fait l’entreprise et de dénicher les produits, services et marchandises ou clients rares.

#5 Responsable de la logistique

C’est lui qui coordonne et gère l’acheminement des marchandises et produits aux fournisseurs ou aux clients. Il s’assure que tout se passe bien, de l’approvisionnement, à l’achat jusqu’à l’envoi puis la réception des marchandises.

Le responsable de la logistique utilise de nombreux outils informatiques, il trouve des solutions aux éventuels problèmes financiers, juridiques et fiscaux. Au quotidien, il fait de son mieux pour réduire les coûts liés à l’acheminement des marchandises, tout en respectant les normes de qualité et la législation des pays concernés.

#6 Acheteur

L’acheteur examine les offres, choisit les produits et services et négocie les tarifs en fonction des besoins de l’entreprise. C’est un professionnel de la distribution qui échange beaucoup avec les grossistes et fournisseurs.

Il fait en sorte de trouver les meilleurs tarifs pour réduire les coûts de l’entreprise sur les marchandises dont elle a besoin. S’il y a des négociations à faire, il Au vu de l’économie actuelle, l’acheteur a une fonction stratégique.

#7 International brand manager

L’international brand manager ou le responsable de la marque internationale a pour mission principale d’améliorer l’image de la marque sur le plan international. Il doit donc bien connaître la marque, la culture d’entreprise et ses valeurs. Pour compléter, il doit également être au fait du marché et des tendances, et se servir d’outils tels que le marketing digital.

#8 Chargé d’affaires internationales

Un chargé d’affaires internationales (ou responsable d’affaires internationales ou encore responsable commercial) est un professionnel au cœur de la relation avec les clients et prospects étrangers. Il est responsable du développement de son portefeuille clients. Il évalue et analyse leurs besoins pour leur proposer les meilleures offres, selon leurs attentes.

#9 Courtier

Le courtier est un professionnel de la finance qui a le rôle d’intermédiaire lors d’opérations entre deux parties. Il est notamment là pour obtenir le meilleur rapport qualité-prix concernant un produit ou un service. Il fait de nombreuses recherches ou bénéficie d’un vaste réseau professionnel qui vont lui permettre de négocier le meilleur taux pour son client.

Qu’il soit indépendant ou salarié, le courtier a un rôle stratégique et aide à la prise de décision. Il compare les offres, étudie les risques, anticipe certaines évolutions et a une très bonne connaissance du marché. Généralement, les courtiers sont spécialisés dans un domaine : assurances, immobilier, travaux ou encore marchandises.

#10 Responsable Marketing

Le responsable marketing s’occupe de la stratégie commerciale de l’entreprise. Il définit les objectifs et le plan marketing pour promouvoir les produits et services de l’entreprise qui l’emploie. Il s’assure aussi de rester aligné sur l’image de marque et la prend en compte dans la stratégie produit (ou service) qu’il établit.

Le responsable marketing a une bonne connaissance du marché et surveille ses évolutions. Il peut être amené à réaliser des analyses de marché pointues, mais doit aussi analyser les ventes et vérifier que les objectifs fixés sont atteints. De plus en plus, les responsables marketing ont une spécialisation dans le digital qui leur permet de renforcer la position de l’entreprise sur le web et les réseaux sociaux.

Quelles études pour faire du commerce international ?

Si tu veux construire un projet professionnel dans ce domaine, tu pourras choisir une formation post-bac allant du bac +2 au bac +5.

Le BTS : brevet technicien supérieur (bac +2)

Le BTS est un diplôme professionnalisant choisi par beaucoup d’étudiant du milieu du commerce, car il a de nombreux avantages : il permet d’être employé dès la fin des études et les cursus proposent plusieurs périodes en entreprise (stage ou alternance).

Il existe différents BTS qui te permettront d’intégrer le secteur du commerce international :

La licence ou le bachelor (bac +3)

Avec un niveau bac +3, tu pourras également trouver un emploi sur le marché. Ces postes ont souvent plus de responsabilités que ceux accessibles avec un niveau bac +2. Par exemple, tu pourras opter pour :

  • le BUT (bachelor universitaire de technologie) techniques de commercialisation (TC) ;
  • une licence pro en commerce ;
  • une licence pro en logistique ;
  • une licence pro spécialisée en import-export ;
  • une licence pro adjoint de responsable export ;
  • une licence pro commerce spécialité technico – commercial en commerce international, etc.

Les masters

Tu pourras aussi aller jusqu’au master. Une fois sur le marché du travail, tu auras accès à des postes avec un niveau de responsabilités plus hautes et une rémunération plus élevée aussi.

Si tu souhaites exercer un métier du commerce international, tu pourras choisir :

  • un master commerce.
  • un master commerce international.

Pourquoi s’orienter vers les métiers du commerce international ?

Le commerce international est un domaine vaste, dans lequel les débouchés sont variés et les opportunités nombreuses. Si tu as un projet professionnel tourné vers l’international, sache que le champ des possibles est grand !

En choisissant un métier de ce secteur, tu auras l’occasion de voyager (que ce soit une partie de tes études à l’étranger ou une partie de ta carrière) et découvrir d’autres cultures. Si tu n’as pas envie de voyager (ou peu), alors ton quotidien sera constitué d’échanges avec personnes de nationalités différentes.

Les métiers du commerce international te plairont si :

  • tu as une bonne culture générale ;
  • tu es curieux ;
  • tu aimes négocier ;
  • tu as un intérêt pour les affaires internationales.

Aucune idée sur ton orientation ?

Tu souhaites gagner du temps dans ta recherche du graal ? Trouve la formation et la (grande) école de tes rêves grâce à Indy, notre expert de l’orientation.

Je cherche ma future école !

Plus une seconde à perdre ! Effectue ta recherche ou filtre par intérêt, ville… pour trouver, parmi toutes les écoles, TA future école !