Qu’est-ce qu’un master ?

Pour la plupart des étudiants français, les études supérieures commencent généralement avec un diplôme de niveau bac +2 ou bac +3. Après avoir obtenu une licence ou un bachelor, beaucoup d’étudiants s’orientent vers un master. C’est un très bon moyen d’élargir ses perspectives d’insertion professionnelle et d’approfondir ses connaissances dans un domaine (ou plusieurs).

D’ailleurs, depuis la réforme LMD (licence, master, doctorat), le master est un diplôme universitaire qui recense :

  • plus de 1300 spécialités de recherche ;
  • plus de 2500 spécialités professionnelles ;
  • plus de 1800 masters indifférenciés.

Il existe des masters universitaires dans tous les domaines de compétences : sciences, technologies, arts, sciences humaines et sociales, lettres, langes, etc.

Qu’est ce qu’un master ?

Le master est un diplôme national de niveau bac +5 délivré par les universités. Il est accessible après avoir obtenu une licence (niveau bac +3).
L’appellation master est réservée aux universités françaises, il s’agit en fait du diplôme national de master (DNM). Il est délivré au nom de l’État, aux étudiants qui ont réussi leurs études.

Les crédits ECTS

Le DNM permet d’acquérir 120 crédits ECTS (european credits transfer system ou système européen de transfert et d’accumulation de crédits). À la fin de tes études supérieures, avec l’obtention du diplôme, tu devrais avoir 300 crédits ECTS au total (30 par semestre d’études).

Ces crédits sont délivrés par les établissements d’enseignement supérieur : les universités, les écoles spécialisées (écoles d’ingénieur, écoles d’art, écoles de commerce, etc.), les lycées privées ou publics.

jeune étudiante en université qui tient un classeur rouge

À quoi servent les crédits ECTS ?

Avoir obtenu 300 crédits ECTS permet de poursuivre ses études en doctorat, par exemple. Ils permettent aussi de faire une partie de ses études à l’étranger, notamment dans le cadre du programme Erasmus.

Les grandes écoles de commerce et d’ingénieurs peuvent aussi proposer des diplômes de niveau bac +5 conférant le grade master.

Le grade de master : c’est quoi ?

Une fois que tu auras été diplômé, tu obtiendras aussi le grade de master. C’est une équivalence qui permet d’attester que tu as bien effectué des études post-bac jusqu’à bac +5. Il permet aussi d’entrer sur le marché du travail ou de poursuivre ses études jusqu’au doctorat.

Tous les masters délivrent le grade de master, toutefois l’inverse n’est pas vrai. C’est notamment le cas des diplômes de niveau bac +5, obtenus après une formation dans les écoles de commerce, d’ingénieur, d’art, etc.

Le master 1 est-il un diplôme ?

La formation de master dure deux ans :

  • la première année d’études constitue le master 1 (M1 ou “maîtrise”) ;
  • la deuxième année d’études constitue le master 2 (M2), et complète la formation.

Pour obtenir le diplôme il faut valider les deux années d’études. Le M1 n’est donc pas un diplôme, il correspond à un niveau d’études bac +4.

C’est l’année qui permet de passer au M2. Après un M1 tu pourras candidater à des offres d’emploi, mais il vaut mieux valider les deux années du cursus.

Master professionnel ou master de recherche ? Quelle différence ?

deux étudiants à l'université, ils sont assis chacun devant leur pupitre et discutent

Généralement, on distingue le master professionnel (ancien DESS) du master de recherche (ancien DEA).

Le master pro a été créé pour rendre les étudiants opérationnels en entreprise. Il permet aux étudiants d’être autonomes dès la fin des études, notamment grâce à des périodes de stages (durant généralement entre 3 et 6 mois).

Ce type de master est souvent choisi par les étudiants en commerce, marketing, communication, ressources humaines, finances, etc.

Le master de recherche quant à lui, sert généralement à poursuivre ses études en doctorat (bac +8). Si ton projet professionnel est de travailler dans l’enseignement supérieur, il faudra privilégier ce type de master. Il te permettra d’occuper des postes de :

  • maître de conférences ;
  • professeur d’université.

Mais tu pourras aussi candidater pour des postes au sein d’organismes privés, de la fonction publique, etc.

Même si cette distinction entre les deux catégories de diplôme existe encore, dans les faits elle n’est plus si marquée que ça. On la remet même en cause car certaines universités ont introduit des unités professionnelles au sein de filières de recherche.

 D’ailleurs, au sein des UFR (unité de formation et de recherche, on les appelle aussi facultés) les étudiants peuvent changer de catégorie de master durant leurs études.

Si tu n’as pas encore trouvé ton master et ton école, sache qu’il possible de faire une première année en recherche, puis faire la seconde année en master pro. L’inverse est également possible. 

En plus, sur le marché du travail, la distinction n’est plus si importante aux yeux des employeurs et recruteurs.

Le programme d’études

professeure de matières scientifiques (biologie) qui a dessiné un schéma au tableau blanc

Les étudiants suivent des cours théoriques, méthodologiques et des enseignements pour appliquer leurs connaissances. Selon le master, les étudiants peuvent réaliser un ou plusieurs stages.

Chaque cursus dispose de son propre programme d’études et de formation selon la mention et la filière. La plupart du temps, en campus universitaire, les étudiants assistent à des CM (cours magistraux) en amphi et réalisent des TD (travaux dirigés)

Certaines filières proposent également des TP (travaux pratiques) pour obtenir des compétences particulières.

Les cours et TD sont menés par une équipe pédagogique composée de/d’ :

  • enseignants chercheurs ;
  • professeurs de faculté ou d’UFR ;
  • intervenants du monde professionnel ;
  • doctorants (étudiants qui n’ont pas encore obtenu doctorat).

Les étudiants sont également initiés à la recherche à travers le mémoire à rédiger pour valider les années d’étude et des travaux d’études personnels.

Pour obtenir le diplôme il faut également maîtriser une langue vivante étrangère : anglais, espagnol, italien… Cette langue doit faire partie des enseignements et du parcours de formation du master.

Si tu sais déjà quelle filière te correspondrait, n’hésite pas à te rapprocher de l’établissement d’enseignement supérieur de ton choix pour en savoir plus sur le contenu des années d’études.

Comment entrer en master ?

Pour entrer en master, il faut avoir (au moins) une licence ou un diplôme équivalent de niveau bac +3 (un bachelor, par exemple).

Pour trouver ton master :

  1. rends-toi sur trouvermonmaster et choisis les formations qui te plaisent. Là, tu trouveras les informations sur les dates d’ouverture des candidatures (elles varient d’un établissement à l’autre). Ensuite, il faudra t’inscrire sur les plateformes e-candidat de chaque université.
  2. constitue ton dossier sur e-candidat : généralement, les universités demandent une lettre de motivation , un CV, les résultats du baccalauréat, une pièce d’identité et des photos. Certaines soumettent de entretiens à leurs futurs étudiants.
  3. N’oublie pas de consulter la plateforme pour connaître l’état de ta candidature est retenue, refusée ou en attente. Certains établissements donnent un délai de réponse (entre 10 et 15jours, généralement), lorsque les candidatures sont acceptées. Ne manque pas le créneau.
  4. Tu peux engager une demande de poursuite d’études auprès des services rectoraux tu n’es reçu dans aucun master et que tu es titulaire d’une licence. Cette démarche se fait aussi sur trouvermonmaster.

Que faire après un master ?

étudiants diplômés qui célèbrent le jour de la cérémonie de remise des diplômes

Après l’obtention du diplôme, tu auras plusieurs options :

  • poursuivre tes études pour te spécialiser et devenir un expert dans un domaine particulier. C’est notamment le cas de certains avocats en droit des affaires et professionnels du droit, qui valident un diplôme supplémentaire au sein de grandes écoles ou école de commerce, par exemple.
  • entrer sur le marché du travail, pour gagner de l’expérience et mettre tes connaissances et compétences au profit d’une entreprise, association, etc. Pour trouver ton premier emploi, n’hésite pas à consulter ton réseau : anciens lieu de stage ou d’alternance, proches, collègues de promotion, etc.
  • créer ta propre entreprise, si tu as une idée précise et bien ficelée ! L’entreprenariat est une opportunité considérée par de nombreuses personnes, d’ailleurs, on en entend beaucoup parler avec les start ups qui prennent de l’essor, comme les fintechs.

Si tu as envie de faire des études supérieures, le master est un diplôme qui aura certainement une place dans tes réflexions. Sur le marché du travail, c’est une valeur ajoutée et il permet d’accéder à un plus large choix de débouchés et de responsabilités.

Aucune idée sur ton orientation ?

Tu souhaites gagner du temps dans ta recherche du graal ? Trouve la formation et la (grande) école de tes rêves grâce à Indy, notre expert de l’orientation.

Je cherche ma future école !

Plus une seconde à perdre ! Effectue ta recherche ou filtre par intérêt, ville… pour trouver, parmi toutes les écoles, TA future école !

Ces articles peuvent aussi t’intéresser 😉