Comment intégrer une école de commerce ?

Il existe plusieurs moyens d’intégrer une école de commerce. Pour intégrer une école de commerce, ton profil, tes compétences, ton projet professionnel et ta motivation seront étudiés. Les processus d’admission peuvent être différents d’une école à l’autre et certains établissements sont plus exigeants que d’autres. SchoolMouv Orientation t’explique tout ce qu’il y a à savoir pour débuter un processus d’admission en école de commerce !


👨‍🏫 Les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE)

debouches ecoles de commerce

Certaines grandes écoles de commerce ne sont accessibles qu’après une prépa. Pour y accéder, les étudiants doivent donc d’abord passer par une CPGE qui leur permettra d’avoir toutes les cartes en main pour réussir les concours d’entrée de ces grandes écoles. 

Les CPGE permettent d’acquérir, en deux ans, les bases méthodologiques nécessaires pour débuter des études dans les grandes écoles de commerce. Ce sont deux années difficiles et intensives. En effet, il y a entre 30 et 35 heures de cours par semaine et beaucoup de travail personnel à fournir. Les prépas permettent de développer une certaine rigueur et un grand sens de l’organisation, des soft skills qui seront utiles aux étudiants pendant tout leur parcours scolaire, et même après, tout au long de leur vie professionnelle !

Implantées dans des lycées publics et certains établissements privés, les CPGE sont accessibles après le bac. Les élèves sont sélectionnés sur dossier via la procédure Parcoursup

Il existe également des organismes de formation privés qui proposent des prépas intensives pour certains concours d’admission. Il s’agit donc de formations de durées variables qui préparent, en présentiel ou à distance, à un concours précis visé par l’étudiant.

Certaines écoles de commerce proposent aussi des prépas intégrées. Ce modèle, que l’on retrouve dans beaucoup d’écoles d’ingénieurs, est sensiblement le même que pour les CPGE, seulement, dans ce cas-là, les étudiants suivent la formation directement au sein de l’école qu’ils souhaitent intégrer. C’est une sorte de cycle préparatoire qui permet aux étudiants de passer un unique concours d’admission : celui de l’école de commerce dans laquelle la prépa intégrée est proposée.

Toutes ces classes préparatoires sont donc intensives et ne conviennent pas à tous les profils d’élèves. Mais ce n’est pas la seule option pour entrer dans une école de commerce !


👉 Intégrer une école de commerce post-bac 

On distingue les écoles de commerce post-bac des écoles de commerce post-prépa. Comme leur nom l’indique, les écoles de commerce post-bac sont accessibles directement après l’obtention du bac et ne nécessitent pas de classes préparatoires. Il ne faut pas les confondre avec les prépas intégrées. En effet, dans ce modèle, les étudiants commencent, dès leur admission, leur formation en école de commerce. Aujourd’hui, un tiers des étudiants en école de commerce y sont entrés directement après le bac, sans passer par une classe préparatoire. 

Moins exigeants que les écoles de commerce post-prépa, ces établissements proposent des formations du bac+1 au bac+5 (et parfois même jusqu’au bac+7 pour les écoles de commerce proposant des MSc ou des MBA). Contrairement aux diplômes préparés dans les grandes écoles de commerce, ceux des écoles de commerce post-bac ne sont pas tous visés par l’État. Mais rassure-toi, la grande majorité des écoles de commerce post-bac propose des formations de qualité et certaines sont très reconnues sur le marché professionnel. 

Les écoles de commerce post-bac sont accessibles à tous les profils d’étudiants. Elles sont une alternative très intéressante pour les élèves ne souhaitant pas passer par la case prépa !


📂 L’importance du dossier d’admission

Que ce soit en école de commerce post-prépa ou post-bac, le dossier d’admission reste une étape importante dans la plupart des processus de recrutement. Ce dossier est généralement constitué des relevés de notes des précédentes années d’étude, d’un CV et d’une lettre de motivation. Il permet aux recruteurs d’avoir un aperçu rapide de ton parcours, de tes compétences et de tes motivations. 

Lors de l’étude des relevés de notes, les recruteurs regardent notamment les résultats obtenus en maths et en sciences économiques et sociales, deux matières importantes dans les formations en écoles de commerce. Cependant, les écoles de commerce post-bac n’exigent pas un niveau excellent : des notes correctes (un peu plus hautes que la moyenne) sont suffisantes. Les recruteurs ne se focalisent pas seulement sur les notes. D’autres critères entrent en jeu, comme le bon comportement de l’élève en classe. Dans les bulletins scolaires, les appréciations sur le sérieux, l’autonomie, l’investissement ou encore la prise d’initiatives de l’élève sont valorisées dans le processus d’admission. Au contraire, si un candidat cumule les absences non justifiées, les sanctions, les commentaires sur le bavardage ou les comportements déplacés, sa candidature sera moins valorisée (comme partout !). 

Le CV est un moyen d’évaluer la capacité de l’élève à se présenter de façon valorisante et synthétique. Un élève de terminale a évidemment peu d’expérience et les écoles le savent. L’objectif est de mettre en avant son parcours scolaire, ses spécialités, les différentes compétences acquises (niveau en langues étrangères, maîtrise de logiciels informatiques, etc.). Il ne faut pas hésiter à mentionner des jobs d’été ou des projets de groupes effectués sur des cas concrets. Les centres d’intérêt doivent également figurer dans le CV, ils pourront par exemple t’amener à t’engager dans des associations présentes dans les écoles de commerce ! N’oublie pas de mentionner tes soft skills (sens de l’organisation, rigueur, écoute, attrait pour le travail de groupe…), c’est un élément très important pour que les services d’admission de l’école de commerce cernent qui tu es. 

Une lettre de motivation est souvent demandée pour agrémenter le dossier d’admission. C’est là que tu dois exprimer de façon sincère tes motivations pour intégrer l’école. Si tu postules dans plusieurs écoles, pense bien à rédiger une lettre de motivation pour chacune d’entre elles. Précise les valeurs de l’école qui te correspondent et en quoi son fonctionnement et les formations qu’elle propose coïncident avec ton projet professionnel. Parler d’un projet professionnel bien défini est un atout de taille. Cela va te permettre de justifier ton attrait pour l’école grâce à des éléments concrets de ton projet. 

Enfin, tu peux aussi intégrer des lettres de recommandation dans ton dossier. Ce n’est pas indispensable mais c’est souvent très apprécié par les recruteurs. La lettre de recommandation est une lettre qui parle de tes compétences, de ton comportement ou encore de tes soft skills et qui est rédigée par une personne qui à pu observer ces aptitudes, par exemple un de tes professeurs. Bien entendu, plus la personne qui rédige la lettre dispose d’un certain niveau d’expertise dans son domaine, plus elle sera impactante. 

Si l’étude de ton dossier est concluante, tu seras alors convié à un concours d’admission ou à un entretien de motivation.


🤔 Les concours d’admission en école de commerce

Les concours préparés lors d’une classe prépa sont souvent des concours qui regroupent plusieurs grandes écoles de commerce. Les deux principaux sont le concours de la BCE, qui regroupe 28 écoles parmi lesquelles on retrouve les plus prestigieuses (HEC, ESSEC, ESCP-EAP, EM Lyon, EDHEC…) et la plupart des ESC de province (Nantes, Lille, Amiens, Rennes, Nice…) ; et le concours Ecricome Prépa, qui permet d’intégrer 5 écoles de commerce : BEM-KEDGE Business School, Euromed Management-KEDGE Business School, ICN Business School, Rouen Business School et Reims Management School.

Ces concours contiennent différentes épreuves écrites : culture générale, mathématiques, langues, histoire… Les élèves doivent également passer des épreuves orales qui dépendent de l’option choisie en prépa. 

Chaque école concernée par le concours applique des coefficients différents pour chaque épreuve selon les compétences qu’elle souhaite privilégier. 

Enfin, une fois le concours passé, les étudiants reçoivent leurs résultats et savent s’ils sont affectés à une ou plusieurs écoles. C’est le processus SIGEM qui recueille leurs préférences et leur donne leur affectation finale.

D’autres écoles organisent leurs propres concours d’admissions. C’est le cas de la plupart des écoles de commerce accessibles post-bac. Le principe est le même : les concours sont composés d’épreuves écrites et orales. À l’écrit, on retrouve généralement des exercices d’expression écrite, d’anglais et de culture générale. L’oral est souvent un entretien de motivation. 

Que ce soit pour un concours donnant accès à des écoles de commerce post-prépa ou un concours visant des écoles post-bac, il faut toujours se préparer. La préparation est cependant différente. Pour les concours d’écoles post-prépa il est préférable d’intégrer une CPGE qui te préparera en 2 ans. Pour les concours d’écoles post-bac, la préparation nécessite moins d’efforts et de temps. Renseigne-toi à l’avance sur les types d’épreuves qui te seront proposés pour pouvoir te préparer au mieux quelques mois ou semaines avant le jour J. Certaines écoles mettent même en place des annales pour que tu puisses t’entraîner !


👍 Les admissions parallèles

Tous les étudiants n’entrent pas dans une école de commerce dès la première année de formation. Il y a une autre possibilité : les admissions parallèles. En effet, des diplômés de BUT, BTS, licence 2 ou 3 ou bachelors peuvent intégrer une école de commerce directement en 2e, 3e ou 4e année de formation. 

Selon leur niveau, les étudiants qui passent par des admissions parallèles peuvent être admis pour suivre un programme grande école, un bachelor ou encore une formation de niveau master. Pour la plupart, ils ont déjà suivi un cursus en lien avec les matières enseignées en école de commerce et ont donc les connaissances nécessaires pour ne pas avoir à reprendre la formation en première année. 

Pourquoi intégrer une école de commerce en admission parallèle ? Certains étudiants veulent compléter leur parcours initial avec de nouvelles compétences, d’autres souhaitent obtenir une double compétence professionnelle en alliant leur premier parcours à une formation en école de commerce, d’autres encore choisissent une école de commerce pour se spécialiser davantage dans un domaine, et enfin, certains optent pour les écoles de commerce en admissions parallèles pour suivre une formation plus professionnalisante.

Le processus de recrutement pour les admissions parallèles est généralement propre à chaque école. On retrouve généralement les mêmes éléments : l’envoi d’un dossier scolaire, d’un CV, d’une lettre de motivation et de lettres de recommandations, puis le passage d’un concours avec des épreuves écrites orales.

Si certains établissements ont leur propre concours, trois grandes banques d’épreuves permettent de postuler à plusieurs écoles de commerce à la fois :

  • le concours Passerelle donne accès à dix écoles de commerce et de management : EDC Paris Business School, EM Normandie, ICN Business School, Burgundy BS, ESC Grenoble, ESC La Rochelle, ESC Troyes, Montpellier Business School et Télécom École de Management et Novancia ;
  • le concours Ecricome Tremplin permet d’intégrer quatre écoles de commerce et de management : KEDGE Business School de Bordeaux, NEOMA Business School de Rouen-Reims, EM Strasbourg et Rennes BS ;
  • le concours Ambitions + propose 4 écoles de commerce : EBS European Business School, EDC Paris Business School, ESCE International Business School et IPAG Business School.

Là encore, les concours se composent d’écrits (français, test de logique, test d’anglais…) et d’oraux (portant notamment sur la maîtrise de l’anglais et la motivation du candidat). 

À ce niveau d’étude, les écoles de commerce attendent que les candidats aient un projet professionnel réfléchi. Tu pourras l’exposer dans ta lettre de motivation ou lors de l’entretien de motivation.

Les possibilités pour entrer en école de commerce sont donc nombreuses. La première étape est de déterminer tes vœux pour savoir si tu souhaites te tourner vers une classe prépa ou si tu préfères entrer directement en formation après le bac. Ensuite, que ce soit en première année de formation ou en admission parallèle, les processus de recrutement sont différents mais se composent généralement de l’envoi d’un dossier de candidature et du passage d’un concours avec des épreuves écrites et orales. Cela nécessite une préparation à ne pas négliger !

Aucune idée sur ton orientation ?

Tu souhaites gagner du temps dans ta recherche du graal ? Trouve la formation et la (grande) école de tes rêves grâce à Indy, notre expert de l’orientation.

Je cherche ma future école !

Plus une seconde à perdre ! Effectue ta recherche ou filtre par intérêt, ville… pour trouver, parmi toutes les écoles, TA future école !

Ces articles peuvent aussi t’intéresser 😉