Comment devenir actuaire ?

Prévention et prédiction des risques, sont les mots qui définissent le mieux les missions de ce spécialiste des statistiques appliquées. L’actuaire est un spécialiste de la gestion des risques, des études économiques et financières pour pouvoir produire des contrats d’assurance ou de prévoyance.

C’est quoi un actuaire ?

Un actuaire est un professionnel de la prévention des risques, dans le secteur de la finance. Il est chargé de prédire les risques afin de fixer des tarifs qui permettront d’optimiser la rentabilité de l’entreprise qui l’emploie.

C’est un spécialiste de la prédiction qui se sert d’études techniques :

  • mathématiques ;
  • financières ;
  • statistiques ;

pour pouvoir créer et/ou modifier les contrats d’assurances et piloter la gestion des risques pris par l’entreprise.

La plupart des actuaires sont employés dans le secteur des assurances, des caisses de retraite et de prévoyance mais les banques peuvent aussi faire appel à eux. L’actuaire a 3 missions principales : maîtriser les risques et l’aléatoire, faire en sorte de minimiser les pertes financières et permettre des bénéfices à la compagnie.

On fait appel à lui avant de procéder à la rédaction d’un contrat d’assurance vie, par exemple. L’actuaire devra rechercher des informations et analyser des données pour pouvoir établir le coût du contrat. Dans le cas des contrats d’assurance vie, il pourra utiliser des tables de mortalité pour suivre les évolutions de l’espérance de vie et de la probabilité de décès selon plusieurs critères (âge, sexe, etc.).

Il doit également être en mesure de faire appel à des spécialistes selon la situation dont il est en charge. L’actuaire pourra alors collaborer avec des sociologues, des démographes, des ingénieurs ou encore des professionnels de santé.

Quelles sont les missions d’un actuaire ?

Prévention et prédiction des risques, sont les mots qui définissent le mieux les missions de ce spécialiste des statistiques appliquées. L’actuaire est un spécialiste de la gestion des risques, des études économiques et financières pour pouvoir produire des contrats d’assurance ou de prévoyance.

C’est quoi un actuaire ?

Un actuaire est un professionnel de la prévention des risques, dans le secteur de la finance. Il est chargé de prédire les risques afin de fixer des tarifs qui permettront d’optimiser la rentabilité de l’entreprise qui l’emploie.

C’est un spécialiste de la prédiction qui se sert d’études techniques :

  • mathématiques ;
  • financières ;
  • statistiques ;

pour pouvoir créer et/ou modifier les contrats d’assurances et piloter la gestion des risques pris par l’entreprise.

La plupart des actuaires sont employés dans le secteur des assurances, des caisses de retraite et de prévoyance mais les banques peuvent aussi faire appel à eux. L’actuaire a 3 missions principales : maîtriser les risques et l’aléatoire, faire en sorte de minimiser les pertes financières et permettre des bénéfices à la compagnie.

On fait appel à lui avant de procéder à la rédaction d’un contrat d’assurance vie, par exemple. L’actuaire devra rechercher des informations et analyser des données pour pouvoir établir le coût du contrat. Dans le cas des contrats d’assurance vie, il pourra utiliser des tables de mortalité pour suivre les évolutions de l’espérance de vie et de la probabilité de décès selon plusieurs critères (âge, sexe, etc.).

Il doit également être en mesure de faire appel à des spécialistes selon la situation dont il est en charge. L’actuaire pourra alors collaborer avec des sociologues, des démographes, des ingénieurs ou encore des professionnels de santé.

Quelles sont les missions d’un actuaire ?

La plupart des actuaires ont un **baccalauréat général**, mais le métier n’est pas fermé aux titulaires d’un bac technologique, par exemple. Si tu es en terminale, on te recommande de choisir des enseignements de spécialité à dominante scientifique :

En ce qui concerne les études supérieures plusieurs options s’offrent aux futurs actuaires :

  • une classe préparatoire ;
  • un cycle universitaire scientifique (économie, mathématiques, etc.) ;
  • un cycle universitaire juridique, par exemple jusqu’en licence de droit puis un master en actuariat ou avec un master en droit avec une mention en droit des affaires, fiscalité, droit économie et gestion, etc.

Si tu souhaites devenir actuaire (ou l’ajouter à la liste des métiers qui te plaisent), il vaudra mieux choisir des formations post-bac à dominante mathématique, statistique et économique. Le métier d’actuaire est accessible avec un niveau bac +5, il te faudra donc un master ou un diplôme équivalent (Ms, mastère ou MBA).

Pour être sûr que ton diplôme te permettra de devenir actuaire, tu peux aussi te référer aux formations reconnues par l’Institut des actuaires. C’est notamment le cas des cursus proposés par :

  • l’ISFA ;
  • l’université Paris Dauphine ;
  • l’ESSEC ;
  • l’ISUP ;
  • l’université de Strasbourg ;
  • l’EURIA ;
  • l’ENSAE ;
  • le Cnam (pour la formation continue) ;
  • le Collège des ingénieurs.

Quelles sont les qualités et compétences des actuaires ?

Aimer les mathématiques

Les mathématiques, l’économie et les modélisations statistiques sont le coeur de métier de l’actuaire. Il doit pouvoir jongler facilement avec les chiffres et les outils informatiques. La maîtrise des outils informatiques facilite la réalisation de simulations. Ses connaissances pointues doivent lui permettre de réaliser des calculs de probabilité et maîtriser les différentes opérations liés financement.

Être méthodique et logique

L’actuaire doit aussi être assez rigoureux pour collecter les informations dont il a besoin et être méthodique dans ses analyses. Ce professionnel doit aussi faire appel à son esprit de synthèse ****afin d’aller à l’essentiel et donner du sens aux chiffres. Il occupe un poste stratégique qui nécessite d’être précis dans ses prédictions et dans la définition des conditions financières contractuelles. Pour cela, il s’aide de ses diverses connaissances pointues (en droit, en finance, économie gestion, etc.), afin d’avoir l’analyse la plus pertinente possible.

Avoir de bonnes compétences en communication

Même s’il doit maîtriser de nombreuses compétences techniques, l’actuaire doit aussi pouvoir diriger une équipe, communiquer et collaborer avec elle. Son rôle est aussi d’accompagner les assureurs chargés de vendre les contrats. L’actuaire devra donc faire preuve de curiosité pour échanger et travailler avec les équipes commerciales, notamment.

S’il travaille dans un contexte international il devra aussi pratiquer l’anglais.

Quelles perspectives et évolutions pour le métier d’actuaire ?

Après plusieurs années d’expérience, l’actuaire peut accéder à des fonctions d’encadrement :

  • responsable actuariat ;
  • expert marché ;
  • responsable de gestion ;
  • responsable gestion actif-passif ;
  • responsable du service études, etc.

Certains actuaires deviennent directeur général, tandis que d’autres bifurquent vers les métiers de consultant en financement ou data analyst.

Combien gagne un actuaire en moyenne ?

En France, un actuaire débutant peut gagner jusqu’à 3 700€ bruts par mois. L’évolution du salaire se fait avec l’expérience et selon la taille de la structure dans laquelle travaille l’actuaire.

En moyenne, les actuaires gagnent entre au-delà des 45 000€ bruts par an. Après plusieurs années d’expérience, leur rémunération peut dépasser les 70 000€ bruts par an.

Aucune idée sur ton orientation ?

Tu souhaites gagner du temps dans ta recherche du graal ? Trouve la formation et la (grande) école de tes rêves grâce à Indy, notre expert de l’orientation.

Je cherche ma future école !

Plus une seconde à perdre ! Effectue ta recherche ou filtre par intérêt, ville… pour trouver, parmi toutes les écoles, TA future école !

Ces articles peuvent aussi t’intéresser 😉