Comment choisir son master en droit ?

Ça y est, tu as choisi ta voie professionnelle ou tu considères le droit comme une orientation possible ? C’est super ! Si tu ne le sais pas, le droit est assez vaste et après la licence, beaucoup d’étudiants se spécialisent. Notamment au moment de choisir leur master en droit.

Mais d’ailleurs, il en existe combien des masters en droit ? Il y en a plus de 700 répartis dans les universités françaises… Ça te laisse pas mal de choix, hein ? Pour t’aider à choisir ton master en droit, on te propose 4 pistes à explorer pour trouver celui qui est fait pour toi.

#1 Prendre le temps d’approfondir le droit

Le domaine du droit est très vaste et les spécialités sont nombreuses. Mais avant de te spécialiser, tu auras l’occasion d’étudier le droit en général. Les années de licence sont là pour ça : t’apporter les connaissances de bases en droit avant de l’approfondir. Si tu ne sais pas encore quel métier du droit, quel master choisir ou quelle spécialité de droit tu voudrais étudier, le mieux est de rester généraliste le plus longtemps possible.

En étudiant le droit “généraliste”, tu auras une bonne culture générale et ça te permettra de rester ouvert à toutes les possibilités qu’offre le droit. Tu pourras choisir en connaissance de cause : pendant tes premières années d’études certains cours seront des introductions à des spécialités. En plus, tu auras le temps de rencontrer d’anciens étudiants (ou des profs) prendre des infos sur leur choix de master et poser toutes tes questions.

Sinon, tu risques d’avoir envie de te réorienter et ce ne sera pas toujours possible (en fonction des cursus, de leur sélectivité et des écoles qui les proposent).

En prenant le temps de découvrir le droit, tu auras de solides connaissances et un point de vue global sur une partie des spécialités : c’est un plus pour toi. 

Par exemple, au début de tes études de droit, tu ne seras pas tout de suite en mesure de distinguer droit privé et droit public. Choisir l’un des deux très tôt sans en avoir saisi les tenants et aboutissants pourrait être une erreur. 

Prends donc le temps de mûrir ta réflexion, faire évoluer tes connaissances et te renseigner sur les opportunités professionnelles de chaque branche du droit.

Pour compléter tes connaissances en droit et avant de choisir un master, tu pourras tout à fait tâter le terrain. Notamment grâce aux périodes de stage prévues par ta fac.

Faire des stages

C’est l’un des meilleurs moyens de te décider sur ta future carrière. Tous les masters (et licences) universitaires (et en école privée ou spécialisée) proposent des périodes de stage en entreprise. En master de droit tu pourras choisir de faire un stage dans :

  • un cabinet d’avocat ;
  • une étude notariale ;
  • un cabinet de huissier de justice ;
  • des associations ;
  • des collectivités territoriales, etc.

Tu pourras y découvrir différentes facettes et métiers du droit et confirmer tes préférences ou nouveaux centres d’intérêts liés à la justice ou monde juridique.

Avant de choisir ton master en droit, pense aussi à l’international et aux compétences linguistiques. Si tu as l’occasion de faire une partie de tes études à l’étranger, ça pourra grandement t’aider !

Apprendre ou se perfectionner dans une langue étrangère

Ce n’est pas un pré-requis dans tous les masters en droit, mais la maîtrise d’une ou plusieurs langues étrangères pourra t’aider à choisir ton master et ta spécialité. C’est un atout essentiel car il te permettra d’avoir accès à des connaissances juridiques d’autres pays et élargir ta culture du droit.

Si tu considères une carrière à l’international ou dans des contextes multinationaux, parler plusieurs langues t’aidera beaucoup. En plus, à l’université tu pourras passer des tests d’évaluation de niveau de langue (TOIEC, TOEFL, IELTS, DELE, MP/ZD/ZP…) à valoriser sur ton CV.

#2 Choisir un master en droit selon les débouchés

Si tu sais déjà quelle carrière tu envisages et que tu en es sûr, tu peux tout à faire choisir ton master en droit selon ce critère. Avec un master en droit, les débouchés professionnels sont très nombreux. Parmi les métiers du monde juridique que tu pourras exercer il y a :

  • avocat ;
  • magistrat ;
  • conseiller juridique ;
  • huissier de justice ;
  • notaire ;
  • juriste d’entreprise, etc.

Tous ces métiers peuvent également être sujets d’une spécialisation. Certains avocats sont spécialisés en droit des affaires, les magistrats du siège peuvent avoir une spécialisation en droit pénal, les juristes peuvent se spécialiser en droit du commerce, etc.

Avant de choisir ton master en droit, pense à te renseigner sur la diversité des métiers qui composent ce domaine. Ça pourra t’aider à choisir la spécialité (ou les spécialités, notamment en licence, si tu choisis une double licence) qui te correspond et dans laquelle tu te vois évoluer professionnellement.

Comme tu le sais sûrement, le droit fait aussi partie des métiers de la fonction publique. Un nombre important de métiers du droit sont accessibles après avoir réussi un concours de la fonction publique. C’est intéressant si tu es attiré par les masters en droit pénal, par exemple.

À l’issue de ce type de master (et même des autres masters en droit), tu pourras passer un concours pour exercer en tant que : commissaire de police, lieutenant de police, gendarme, procureur de justice, conseiller de probation, greffier, substitut du procureur

Master de droit : les masters porteurs d’avenir

Les masters les plus recherchés (et ceux qui recrutent) peuvent t’ouvrir des portes auxquelles tu n’aurais pas pensé avant. Pour rester à jour sur les opportunités professionnelles et les évolutions des recrutements tu peux te renseigner sur les sites suivants :

👉 uja.asso.fr ;
👉 recrulex.com ;
👉 village-justice.com… 

Les revues spécialisées pourront aussi t’aider à avoir une vision plus précise des métiers du droit qui recrutent. Par exemple, entre 2018 et 2019 le recrutement en droit des assurances a subi une augmentation de 22% (source).

Renseigne-toi également sur les “nouveaux métiers du droit” et ceux qui prennent de l’ampleur avec les évolutions numérique et sociales. Il s’agit par exemple de métiers suivants :

  • juriste RSE ;
  • avocat en droit du numérique ;
  • juriste spécialisé en protection des données ;
  • compliance officer ;
  • délégué à l’éthique numérique ;
  • juriste data ;
  • juriste legal design, etc.

#3 Un master en droit selon l’université et la ville

Pour choisir ton master de droit, tu vas devoir comparer différents cursus et spécialités mais aussi différents établissements. Parmi eux tu retrouveras les universités (facultés de droit, UFR, etc.), écoles privées et écoles spécialisées.

Certains étudiants choisissent leur master selon la renommée des universités et la qualité des enseignements dispensés. Ces comparaisons peuvent amener à considérer la ville de tes futures études, certains étudiants privilégient les universités parisiennes. Mais tout dépend de tes objectifs et de tes envies.

Si tu optes pour une université dans une grande ville (notamment à la capitale), tu devras aussi songer au coût de la vie : transport, restauration, hébergement et loisirs éventuels.
Sans compter l’éventuel coût de l’année scolaire si tu es dans une école privée dont les tarifs sont élevés. Étudier te servira à préparer ton avenir, mais il vaut mieux le faire de manière sereine et avoir le temps d’étudier.

Devoir enchaîner les jobs étudiants et petits boulots et ne plus avoir le temps de souffler ou de réviser, c’est risquer de fonctionner en mode “survie”. Et un potentiel échec dans ses études. Pense donc à tous ces paramètres si tu choisis un master en droit selon la notoriété de la faculté de droit ou de l’école que tu vises.

Par exemple un master à Assas ou la Sorbonne, qui bénéficient d’un rayonnement international, mais un master en droit notarial à l’université de Rouen, aura une meilleure renommée sur le territoire français. Tu devras donc choisir entre la renommé de l’école et celle du master.

#4 Un master pro ou un master de recherche

Dans la même perspective que celle des débouchés, tu pourras choisir un master professionnel ou un master de recherche. Depuis la réforme LMD (licence, master, doctorat) de 2002, les master pro et de recherche ont été différenciés. Toutefois, ils offrent les mêmes possibilités et opportunités d’emploi pour un même type de métier.

La différence, c’est que le master pro vise l’insertion professionnelle. Généralement, il est proposé avec de l’alternance ce qui te permet d’avoir une expérience de terrain et de constituer un réseau de contacts professionnels.

Le master de recherche permet de poursuivre ses études en doctorat et dans l’enseignement supérieur. Mais en master de recherche, tu auras toujours la possibilité d’effectuer un ou plusieurs stages pour valider tes années d’études.

Les deux types de master favorisent la pratique et les situations professionnelles concrètes (la différence c’est qu’un master de recherche propose une approche plus “académique” que le master pro).

D’ailleurs, au sein des cursus, des séminaires et interventions de professionnels sont prévus dans la plupart des universités.
Ça permet aux étudiants de découvrir des métiers et décrocher des stages, dans certains cas. En master de recherche, les professeurs sont souvent des professionnels et t’apporteront leur regard pratique.

Si tu optes pour un master pro, pense à te renseigner sur les partenariats de l’école ou de la fac. Il est impératif qu’ils te facilitent la recherche de terrain de stage ou d’alternance. D’ailleurs, les partenariats permettent aussi de vérifier la concordance du contenu du master avec la réalité professionnelle.

En bref, choisir son master en droit, c’est…

Se faire conseiller et accompagner

Enfin, pour bien choisir ton master en droit : pense à te faire conseiller ! Tu peux en parler à tes profs à l’université ou à l’école, à tes parents, à tes amis et aux anciens élèves des cursus que tu vises. En droit, comme dans beaucoup de domaines, le réseau professionnel est très important.

Profite de tes années d’études pour l’enrichir et avoir des informations sur les carrières de tes camarades de classes. Les groupes d’anciens élèves pourront aussi t’aider à y voir plus clair concernant certaines spécialités et les débouchés associés.

Se renseigner et prendre le temps de choisir

Dans tous les cas, avant de choisir ton master mention droit, prends le temps de te renseigner et avoir des réponses concrètes à toutes tes questions. Une fois fait, postule à un maximum de parcours : ça te permettra d’avoir le choix, une fois que les résultats d’admission vont tomber.

Un peu comme sur parcoursup, avec les voeux, tu augmenteras tes chances d’être choisi et de pouvoir décider vers quel master de droit tu t’orientes finalement.

Aucune idée sur ton orientation ?

Tu souhaites gagner du temps dans ta recherche du graal ? Trouve la formation et la (grande) école de tes rêves grâce à Indy, notre expert de l’orientation.

Je cherche ma future école !

Plus une seconde à perdre ! Effectue ta recherche ou filtre par intérêt, ville… pour trouver, parmi toutes les écoles, TA future école !

Ces articles peuvent aussi t’intéresser 😉

trois avocats dans un bureau. un homme est assis et les deux femmes sont debout à ses côtés

Comment devenir avocat ?

Devenir avocat c’est faire le choix d’études rigoureuses mais très enrichissantes. Les avocats ont un métier utile à tous qui permet de faire entendre sa voix et connaître ses droits. On te dit tout sur ce métier du droit dans l’article !

En savoir plus 👉