Comment et pourquoi se réorienter ?

Dès la terminale et voire un peu plus tôt, on te demande de réfléchir à ton projet professionnel. Que veux-tu faire plus tard ? Quel métier ? Quelle filière ? Quelles études ou quelle formation ? Et tu finis par donner une réponse, mais si tu avais envie (ou besoin) de changer ?

Que faire si les études supérieures que tu as choisies initialement ne te conviennent plus ? Est-ce que c’est trop tard ? Non, il n’est pas trop tard ! Il existe plusieurs solutions pour te réorienter durant ton cursus universitaire. Mais avant de parler des autres cursus et filières que tu pourrais intégrer, sois sûr de vouloir te réorienter.

Pourquoi se réorienter ?

Tu pourras songer à te réorienter si tu t’es trompé de voie. Ça arrive à plein de gens ! Tu choisis une voie parce qu’elle te plaît et qu’elle te parle, mais une fois arrivé en cours… tu décroches ou tu n’arrives pas à suivre, tu as peu d’intérêt pour les matières étudiées et finalement tu ne te vois pas évoluer dans ce domaine.

Une des raisons qui poussent les étudiants à se réorienter c’est le manque d’informations sur les cursus post-bac et les cours à l’université. Beaucoup de lycéens ne savent pas ce dont il est vraiment question quand on parle d’études supérieures. Ils en savent encore moins sur la vie étudiante et le contenu des cours dans lesquels ils vont s’engager. Quand on parle d’études ou de cursus post-bac, il est souvent question de plusieurs années : d’un BTS à un bachelor, en passant par le master ou même le doctorat (notamment pour ceux qui veulent faire médecine)… Les études supérieures débutent par des formations d’au moins deux années !

Une deuxième explication, c’est la sélectivité et la rigueur requises pour réussir ses études supérieures. Certains étudiants finissent par se réorienter car la formation qu’ils ont choisie requiert un niveau plus élevé que prévu et ils ont le sentiment de ne pas pouvoir y réussir.

D’autres étudiants se désintéressent finalement et malgré leurs capacités à réussir, leurs parcours de formation les ennuie. Ils voudraient trouver un cursus qui correspond mieux à leurs envies.

Enfin, il peut arriver que tu aies choisi un cursus universitaire par rapport à ce que tu as entendu dire ou d’après les projets de ton entourage. Cela peut mener à bien des déceptions : celui qui est en cours, qui apprend et qui va être évalué, c’est toi. Il est donc important de choisir un cursus qui te plaît et dans lequel tu pourras t’épanouir et réussir.

Les étudiants qui se réorientent après le lycée le font pour trouver une filière et des études qui correspondent :

  • à leurs envies ;
  • à leurs compétences et connaissances ;
  • un nouveau projet professionnel ou l’ancien, par d’autres moyens ;
  • à leurs centres d’intérêt.

Si c’est ton cas ou que tu penses que tu pourrais avoir envie de te réorienter, on te propose tout d’abord de te questionner. Tu peux commencer par un test d’orientation avec Indy, ou prendre connaissances de nos différents axes de réflexion. 👇

Comment se réorienter ?

Pour te réorienter, commence par faire le point sur toi : tu n’as peut-être pas encore fini l’année scolaire (ou universitaire) en cours, mais ce n’est pas grave. Prends le temps, régulièrement, de te demander ce que tu voudrais faire ou quel métier tu voudrais exercer. En gros, questionne-toi sur ton ou tes objectifs à la fin de tes études supérieures.

Se questionner avant toute chose

Tu peux, par exemple, te questionner sur les éléments de ta formation qui te gênent ou te plaisent le moins dans ton cursus :

Tous ces points (et ceux que tu pourras trouver en y réfléchissant) vont t’aider à trouver ce que tu voudrais étudier. En partant de ce que tu n’aimes pas, tu pourras songer à ce que tu voudrais retrouver dans ton prochain cursus post-bac :

Si tu veux te réorienter pendant tes études, il faudra que tu saches plus précisément ce que tu recherches. Prends également le temps de faire le point sur les notes et appréciations de tes enseignants : sont-elles bonnes ? mauvaises ? encourageantes ?

Tu peux aussi réfléchir au cadre de tes études : à l’université, à la fac, il y a beaucoup d’étudiants. Contrairement au lycée, les enseignants n’ont pas le temps de suivre chaque étudiant, du coup l’accompagnement se fait moins ressentir. Il y a plus de place pour l’autonomie, ce qui ne convient pas à tout le monde.

Prends le temps de réfléchir à ta réorientation : vas-tu garder le même projet professionnel ? veux-tu exercer un autre métier ? faire une année de césure ? étudier à l’étranger ? Les possibilités sont très nombreuses, il est donc important que tu y passes du temps pour éviter de te réorienter l’année suivante.

Souviens-toi que pour un métier, il existe souvent plusieurs cursus post-bac. Par exemple, tu peux devenir ingénieur en passant par une classe préparatoire ou devenir ingénieur après un bac+2.

Ce qui peut aussi t’aider dans ta réorientation et tes réflexions c’est d’en parler aux personnes autour de toi.

Parler de réorientation : JPO, CIO, psychologue

Pour parler d’orientation, il existe plusieurs professionnels qui pourront t’accompagner :

  • les psychologues de l’éducation nationale (PsyEN) : ils sont spécialisés en orientation et tenus au secret médical. Ils ne pourront pas révéler à d’autres ce que tu leur confieras. Si ton projet de réorientation (ou tes études) est un sujet sensible, alors en parler avec un psychologue sera pertinent.
  • le CIO (centre d’information et d’orientation) : ce sont des structures qui sont là pour t’aider dans l’orientation et l’insertion professionnelle. Si tu as des questions sur ton avenir, besoin de documentation ou de conseils, les pros du CIO pourront tout à fait t’aider. Un avantage du CIO c’est que tu pourras demander à être suivi tout au long de tes réflexions. D’ailleurs, si tu changes d’université ou de cursus et que tu as besoin d’écrire une lettre de motivation, les CIO proposent des ateliers dédiés.
  • les anciens (actuels) élèves de l’université : si tu as eu le temps de te faire d’autres amis à l’université ou à l’école, profites-en ! Surtout s’ils ont effectué plusieurs années d’études supérieures. Ils pourront te parler de leur expérience et de leurs projets. En plus ils auront certainement eu les mêmes questions que toi à un moment de leur cursus de formation. C’est toujours agréable de se sentir compris par des personnes qui ont le même (ou presque le même) vécu que nous.
  • les enseignants et professionnels de l’orientation présents lors des journées portes ouvertes : eux aussi ont des idées et des connaissances quant à l’orientation scolaire. Tu peux donc leur poser tes questions (sur les débouchés, l’organisation ou le contenu des cours…) et profiter de leur expérience avec les étudiants et élèves pour y voir un peu plus clair. D’ailleurs, c’est aussi l’occasion de découvrir des formations auxquelles tu n’avais pas pensé avant ce jour et te renseigner dessus.

 

Si tu as besoin d’un suivi particulier alors tu pourras demander aux structures comme le CIO ou à un psychologue de réaliser un bilan d’orientation. Maintenant que tu sais quels professionnels (et non pros) peuvent t’aider dans ton orientation, parlons des options que tu as pour te réorienter.

trois jeunes étudiants à la bibliothèque qui regardent un document posé sur la table

Se réorienter sur Parcoursup : après une première année

Si tu es en première année d’études supérieures et que tu veux te réorienter, tu pourras passer par la procédure Parcoursup. Il te faudra te réinscrire et constituer un nouveau dossier. Ce sera notamment ton cas si tu es en première année de licence (L1), en DUT ou encore en BUT. Pense bien à noter les dates du calendrier Parcoursup, car ce sera les mêmes que pour les terminales.

La réorientation au sein de l’université

Si tu es première année de licence à l’université, sache que tu peux te réorienter directement au sein de l’université. Si ton projet est bien ficelé et établi, tu pourras demander à te réorienter dans une autre filière (liée ou non à l’actuelle). Pour cela, on te demandera de :

  • constituer un dossier ;
  • rédiger une lettre de motivation ;
  • fournir ton relevé de notes du bac ;
  • fournir un certificat d’assiduité du premier semestre de licence (dans certains cas) ;
  • justifier d’un bon niveau dans une matière définie (langue étrangère, mathématiques…) selon la nouvelle filière.

C’est une commission qui donnera son avis sur ton dossier et ton parcours, au début du 2nd semestre. Renseigne-toi auprès de tes professeurs pour connaître les modalités et conditions de réorientation.

Si tu te réorientes dans un cursus sélectif ou dans une formation plus rigoureuse que celle dans laquelle tu étais à la base, il te faudra sûrement t’y préparer. Encore plus si tu étais dans une formation dont les matières ne correspondent pas au cursus que tu vises.

Faire une classe préparatoire

Les classes prépa sont des années d’études rigoureuses et intenses. Si ton projet est de préparer un concours d’entrée école de commerce par exemple, les classes préparatoires seront ce qu’il te faut. Les années de classe prépa pourront t’aider à obtenir le niveau requis et des bases solides dans les disciplines enseignées.

Pour entrer en classe préparatoire, il faut être un très bon étudiant et avoir un dossier scolaire de bon niveau. Ces classes préparatoires sont ciblées par de nombreux étudiants et lycéens, au même titre que les années de PASS ou LAS.

Si tu n’es pas sûr de vouloir faire une prépa, alors songe à intégrer une licence, un BTS ou un BUT plus proche de ton domaine d’études actuel.

Il est tout à fait possible de te réorienter, dans un autre domaine d’études, sans faire de prépa. Il s’agit notamment des remises à niveau.

#5 Intégrer une école spécialisée

Les écoles spécialisées sont des établissements qui construisent leur offre de formation autour d’un ou plusieurs secteurs d’activité professionnelle. Par exemple, si tu es fan de cuisine ou d’hôtellerie, alors tu pourras te tourner vers l’Institut Paul Bocuse et opter pour un de leurs bachelors. Les fans de jeu vidéo et de multimédia pourront tout à fait choisir des écoles comme 3IS ou l’École Multimédia.

 

Selon tes goûts et appétences, il y aura certainement une école ou un centre de formation qui te permettra d’en faire ton socle d’études supérieures. N’hésite pas à te renseigner, sur internet auprès des écoles et en en parlant autour de toi.

Aucune idée sur ton orientation ?

Tu souhaites gagner du temps dans ta recherche du graal ? Trouve la formation et la (grande) école de tes rêves grâce à Indy, notre expert de l’orientation.

Je cherche ma future école !

Plus une seconde à perdre ! Effectue ta recherche ou filtre par intérêt, ville… pour trouver, parmi toutes les écoles, TA future école !

Ces articles peuvent aussi t’intéresser 😉