4 métiers du paramédical sans concours

Table des matières

Depuis la réforme sur les études supérieures et la loi ORE (orientation et réussite des étudiants) de 2018, quasiment tous les cursus de formation sont accessibles directement sur Parcoursup. C’est une bonne nouvelle pour certains car ça veut dire que tout est centralisé mais aussi (surtout?) qu’une grande partie des concours du paramédical tend à disparaître !

Avec le dossier que tu vas constituer sur Parcoursup, les établissements de formation du paramédical auront beaucoup d’informations sur toi. Tu seras donc jugé sur tes résultats scolaires en priorité.

En revanche, si la plupart des concours ont disparu, certains établissements soumettent quand même un entretien oral avant l’admission dans la formation. Pense à lire notre article sur les formations du paramédical sur concours.

Si tu souhaites travailler dans le paramédical sans passer de concours, tu auras quand même le choix. Dans cet article, on te parle de 4 métiers du paramédical, accessibles sans concours.

Avant de commencer, rappelons une chose…

Faut-il avoir le bac pour travailler dans le paramédical ?

Pas forcément besoin d’avoir le bac pour travailler ou faire une formation dans le paramédical. Certains métiers du paramédical sont accessibles sans baccalauréat dès 17 ans. Pour y accéder, il faut avoir un niveau brevet ou CAP.

Même si la plupart des formations du paramédical nécessitent d’avoir le bac ou un diplôme de niveau équivalent, tu peux y accéder sans.

C’est un diplôme qui te facilitera l’accès aux formations de l’enseignement supérieur mais aussi aux formations du paramédical. D’ailleurs, ça permet de booster la candidature dans les formations où le diplôme n’est pas requis.

Parlons maintenant de ces métiers du paramédical accessibles sans concours.

#1 Devenir opticien-lunetier 👓

lunettes d'opticien

Le métier d’opticien lunetier consiste à réaliser des lunettes adaptées pour ses clients. C’est l’un des spécialistes de la vision. Pour cela, l’opticien-lunetier doit maîtriser de nombreux savoirs-faire et compétences.

Si tu veux devenir opticien-lunetier, alors ton quotidien sera articulé autour des ordonnances ophtalmologiques des clients. Elles te serviront de base pour faire des analyses : mesures optométriques, tests d’acuité visuelle, perception visuelle, etc.

Une fois ce diagnostic réalisé, tu pourras conseiller le client et lui proposer la formule la plus adaptée à son défaut de vision.

Pour devenir opticien-lunetier, pas de concours, mais plusieurs années d’études sont requises. Les cursus pour exercer ce métier font partie des formations les plus courtes du paramédical.

Si tu veux devenir opticien-lunetier, tu devras faire un BTS opticien-lunetier. Il est obligatoire pour exercer ce métier. Le BTS est une formation professionnalisante qui te donnera toutes les clés, connaissances et compétences pour travailler dans ce domaine.

Pour devenir opticien lunetier, tu devras faire un voeu multiple BTS sur Parcoursup. Si tu souhaites faire des études un peu plus longues ou élargir ton champ de compétences, tu pourras faire une licence professionnelle.

Certains étudiants choisissent une licence avec mention :

  • métiers de l’optique ;
  • métiers de l’optique et de la vision ;
  • gestion des organisation avec spécialisation responsable de magasin d’optique.

D’autres font le choix d’un titre professionnel de responsable en réfraction et équipement optique, enregistré au RNCP (registre national des certifications professionnelles).

 

Tu veux faire une formation dans le paramédical, mais tu préfères le domaine de l’appareillage ? on a quelque chose pour toi ! Il s’agit du métier d’orthoprothésiste.

#2 Devenir orthoprothésiste 🦿

C’est quoi un orthoprothésiste ? L’orthoprothésiste est le spécialiste de l’appareillage. Il conçoit des prothèses et appareils sur-mesure pour : remplacer ou renforcer les membres ou et soutenir la musculature. Dans le premier cas, il s’agit de prothèses et dans le second d’orthèses (ou attelles).

L’orthoprothésiste intervient sur la base d’une prescription médicale ou chirurgicale. Chaque patient étant différent, l’orthoprothésiste réalise des entretiens avec les patients pour pouvoir leur créer le meilleur appareil. Pour une même pathologie, on ne peut pas faire l’exact même prothèse ou orthèse.

Si tu es intéressé par le métier d’orthoprothésiste, alors tu travailleras avec d’autres métiers de la santé et du paramédical, en hôpital. Parmi tes collègues il y aura des masseurs-kinésithérapeutes, des médecins, des ré-éducateurs, etc. Sinon, tu pourras également travailler en entreprise d’orthopédie, avec des chefs d’atelier et des ouvriers, ou en centre de rééducation et d’appareillage.

Pour exercer le métier d’orthoprothésiste, tu auras le choix entre deux formules. La première, c’est de choisir un diplôme qui te permettra de devenir ouvrier et de concevoir les appareils. Pour cela, tu pourras choisir entre :

  • un diplôme de type CAP (certificat d’aptitude professionnelle) orthoprothésiste ;
  • un bac professionnel TAO (technicien en appareillage orthopédique) ;
  • le titre professionnel d’agent technique prothésiste orthésiste.

La deuxième formule consiste à choisir un BTS prothésiste-orthésiste. Ce diplôme te permettra d’avoir plus de responsabilités et plus d’autonomie au travail. Enfin, c’est l’un des BTS qui dure 3 ans au lieu de 2.

 

L’appareillage n’est pas le seul domaine du paramédical accessible sans concours. (D’ailleurs, si tu cherches de bonnes raisons d’entrer dans le paramédical, c’en est une !) Il y a également un métier du bien-être vers lequel tu peux t’orienter.

#3 Devenir diététicien 🥗

plat équilibré composé de riz, falafels, pois chiches, légumes verts

Le diététicien est un professionnel de l’alimentation et de l’équilibre. Contrairement aux deux premiers métiers qu’on t’a présentés, la diététique ne concerne pas exclusivement les personnes malades ou souffrant de pathologies. Même les personnes en bonne santé physique vont consulter des diététiciens.

Si tu as envie de devenir diététicien en milieu hospitalier, alors tu travailleras en lien étroit avec le médecin nutritionniste en charge du patient mais aussi les cuisiniers. Eh oui, les diététiciens agissent tout au long de la chaîne alimentaire : du choix des aliments, à leur achat, en passant par la création du menu. Le menu est adapté en fonction du patient, ses éventuels traitements (thérapie) et de son type de régime alimentaire.

Tu te demandes sûrement, quelle est la différence entre un diététicien et un médecin nutritionniste ? Elle est assez simple : le nutritionniste est un docteur en médecine. Il a donc fait des études de médecine, puis s’est spécialisé en nutrition.

Le médecin nutritionniste et le diététicien conseillent et accompagnent les patients vers un équilibre alimentaire. Toutefois seul le médecin nutritionniste peut prescrire des médicaments et analyses. Il s’occupe également de pathologies cardiovasculaires ou métaboliques (diabète, anorexie, trouble de la thyroïde, intolérance alimentaire, etc.).

Mais revenons sur le métier de diététicien. Pour devenir diététicien, il faut également un BTS. Et plus particulièrement un BTS en diététique. Depuis la réforme de 2021 sur le DUT (diplôme universitaire de technologie), tu peux maintenant devenir diététicien en ayant un diplôme de niveau bac+3.

Il s’agit du BUT (bachelor universitaire de technologie) génie biologique spécialisation diététique. Par ailleurs, tu pourras te spécialiser avec une licence professionnelle, pour exercer dans l’agroalimentaire, le commercial, etc.

Pour finir cet article sur les métiers du paramédical accessibles sans concours, on te parle du métier de technicien d’analyses biomédicales (ou laborantin).

#4 Devenir technicien d’analyses biomédicales 🧪

Le technicien d’analyses biomédicales est le professionnel qui réalise les analyses pour les médecins. Grâce à ça, le médecin pourra établir ou compléter son diagnostic. Comme ses autres collègues du paramédical, le laborantin travaille sur la base de prescriptions médicales.

Si tu aimes les examinations, ce métier te plaira : tu travailleras avec tout type de prélèvement humain ! Qu’il s’agisse de sang, de tissus, ou encore d’urine, les laborantins cherchent la présence de bactéries, mycoses ou cellules suspectes. Mais ils peuvent aussi chercher à déterminer le taux de glucose, d’hormones, etc.

Pour devenir technicien d’analyses biomédicales pas de secret : il faut aimer la biologie et la chimie. C’est aussi un métier fait pour les personnes méthodiques et rigoureuses. Pour exercer ce métier du paramédical, tu auras le choix entre un cursus de niveau bac +2 et un cursus de niveau bac +3.

Si tu choisis une formation de niveau bac+2, il s’agira d’un BTS ou d’un DEUST. Tu pourras choisir entre :

  • un BTS analyses de biologie médicale ;
  • un BTS bioanalyses et contrôles ;
  • un DEUST analyse des milieux biologiques ;
  • un BTS en biotechnologies ;
  • un BTSA analyses agricoles, biologiques et biotechnologiques.

Si tu veux devenir technicien en analyses biomédicales via un cursus bac +3, alors tu pourras choisir :

  • un BUT génie biologique ;
  • une formation d’assistant ingénieur en biologie, biochimie et biotechnologies ;
  • un diplôme d’état de technicien de laboratoire médical.

 

Et voilà, tu sais tout sur les métiers du paramédical qui sont accessibles sans concours ! Si c’est un domaine qui t’intéresse, pense à te renseigner auprès de l’établissement qui dispense la formation de ton choix. Il se peut que certains fassent passer des tests et entretiens préalables à l’admission.

Aucune idée sur ton orientation ?

Tu souhaites gagner du temps dans ta recherche du graal ? Trouve la formation et la (grande) école de tes rêves grâce à Indy, notre expert de l’orientation.

Je cherche ma future école !

Plus une seconde à perdre ! Effectue ta recherche ou filtre par intérêt, ville… pour trouver, parmi toutes les écoles, TA future école !