Les formations paramédicales sur concours

Table des matières

Le paramédical est un secteur dynamique dont les métiers sont nombreux : infirmier, kinésithérapeute, ergothérapeute, assistante sociale… Si tu envisages de faire tes études supérieures dans ce domaine, alors sache que certains métiers étaient accessibles sur concours uniquement. Mais depuis la réforme de 2018 sur l’accès aux études supérieures et la réforme de 2020 sur les études de santé, les concours du paramédical ont tendance à disparaître.

Comment faire des études dans le paramédical ?

L’admission se fait sur la base ton dossier Parcoursup, tes notes de première et de terminale et ton projet motivé. En complément de tes voeux et de tes résultats scolaires, chaque institut de formation ou établissement supérieur fixe ses conditions d’accès.

Il y a donc encore des écoles qui soumettent leurs futurs étudiants à des épreuves d’admission (ou d’admissibilité) et d’autres qui ne le font pas. Dans cet article, on te donne les épreuves que tu es susceptible de passer, si tu veux faire des études dans le paramédical. Il faudra que tu te renseignes par ailleurs pour les universités et instituts auxquels tu auras candidaté.

Si tu ne sais pas encore quel concours choisir ou comment choisir la formation paramédicale, cet article pourra t’aider à faire le tri.

Rentrons dans le vif du sujet et parlons concours et admission… Déjà, connais-tu la différence entre admission et admissibilité ? L’admission c’est le fait d’être admis, accepté. L’admissibilité, c’est le fait de pouvoir être admis, sous condition. C’est l’étape préalable à l’admission. On te le précise car certains concours intègrent des épreuves d’admissibilité en plus de leurs épreuves d’admission.

 

Pour chacun de ces concours, tu peux formuler des voeux multiples et te présenter à plusieurs concours différents (un concours par métier). Prends le soin et le temps de choisir les concours auxquels tu veux candidater. En parallèle de tes cours, tu vas devoir réserver du temps pour te préparer à ces examens.

#1 Le concours de psychomotricien 💪

Le métier de psychomotricien consiste à aider les patients à retrouver une harmonie corporelle. Ils peuvent traiter les tics, les troubles du comportement, le bégaiement, les troubles “dys”… Les psychomotriciens travaillent avec des enfants comme avec des adultes et personnes âgées.

C’est l’un des 5 métiers du paramédical qui conserve (pour encore quelques années) son concours d’accès.

Le concours de psychomotricien est composé d’épreuves de biologie et de français. Lorsque tu feras ton voeu sur Parcoursup, tu pourras également consulter le nombre de places disponibles pour l’année de ton inscription.

Pour te préparer au mieux au concours de psychomotricien, il vaut mieux choisir des enseignements de spécialités scientifiques : SVT, maths, physique-chimie. Mais il faudra aussi avoir de très bonnes compétences et connaissances en français.

Parmi les épreuves du concours de psychomotricien, on retrouve :

  • une épreuve écrite de biologie (2h) : généralement elle porte sur le programme scolaire de biologie, enseigné en spé SVT (1ere et Terminale);
  • une épreuve écrite de français (2h) : résumé de texte, question de vocabulaire et compréhension.

Pour l’admission en formation de psychomotricien, certaines écoles ne proposent qu’une sélection sur dossier. Ensuite, les candidats devront passer un entretien oral d’admission. Pense à vérifier la fiche Parcoursup de l’établissement dans lequel tu veux t’inscrire.

Si tu souhaites mettre toutes les chances de ton côté ou te préparer à ces concours, tu peux également t’inscrire à des prépas, stages ou concours blancs proposés par certaines écoles.

 

Ce concours existera encore jusqu’en 2023, tout comme le concours d’ergothérapeute.

#2 Le concours d’ergothérapeute 🦿

Le métier d’ergothérapeute ressemble un peu à celui de psychomotricien. Sauf que l’ergothérapeute travaille essentiellement avec des personnes dont les capacités physiques sont limitées. De manière temporaire ou définitive. Il est l’intermédiaire entre les besoins des patients et les exigences de la vie quotidienne (soins, hygiène, communication, loisirs..).

Tout comme le concours de psychomotricien, le concours d’ergothérapeute va disparaître d’ici 2023. En attendant, certains établissements autorisés (IFE – instituts de formation en ergothérapie) conservent le concours tel qu’il a existé jusqu’alors. Source

Le concours d’ergothérapeute est constitué de deux épreuves écrites :

  • une épreuve de tests psychotechniques (1h) ;
  • un résumé de texte (1h);
  • une épreuve de biologie et physique (1h).

 

Ce concours est très sélectif et nécessite une grande préparation. Il est même recommandé aux étudiants de terminale qui n’ont pas suivi d’enseignement scientifiques de faire une remise à niveau.

#3 Le concours de pédicure-podologue 🦶

Le métier de pédicure-podologue consiste à prodiguer des soins et traitements sur les pieds. Il peut s’agir de l’hygiène, d’affections de l’épiderme (durillons, callosités…). Il peut également pratiquer des soins esthétiques et préventifs. Le pédicure-podologue n’opère pas et ne réalise aucun acte de chirurgie. Toutefois, il peut prescrire certains traitements, des prothèses ou semelles par exemple.

Comme les deux précédents, le concours de pédicure-podologue reste inchangé et se compose d’épreuves écrites et orales pour certains établissements.

 

Le concours de pédicure-podologue est composé d’au moins une épreuve écrite en biologie, d’environ deux heures. Une épreuve complémentaire peut être soumise : un entretien oral ou des tests psychotechniques.

#4 Le concours de manipulateur en électroradiologie médicale (ERM) 🩻

Le manipulateur radio est un professionnel de santé qui réalise des examens médicaux sous les directives d’un médecin. Il utilise plusieurs types de matériels médicaux pour effectuer des scanners, IRM, radiographiques… Cela permet d’aider le médecin à réaliser son diagnostic.

Comment devenir manipulateur en électroradiologie médicale ou manipulateur radio ? Il existe un concours pour devenir manipulateur radio, si tu choisis une formation qui délivre le DTSM (diplôme de technicien supérieur en imagerie médicale). Ce concours est composé de deux épreuves écrites :

  • une épreuve physique-chimie ;
  • une épreuve de biologie.

Certains établissements font passer des entretiens oraux, des tests psychotechniques ou encore des contractions de texte.

Pour devenir manipulateur ERM, il faut être titulaire du baccalauréat. Mais tu n’es pas obligé de passer un concours. Si tu es en terminale, alors tu pourras t’inscrire sur Parcoursup afin de candidater. Et là, tu ne passeras pas de concours.

Sinon, tu peux également opter pour un diplôme d’état de manipulateur d’électroradiologie et radiologie thérapeutique.

#5 Le concours d’orthophoniste 🗣

L’orthophoniste est le professionnel de santé spécialisé dans les troubles du langage et de la parole. Il accompagne les patients sur prescription et les aide dans leur rééducation.

Pour devenir orthophoniste, tu auras besoin des matières scientifiques et des matières littéraires. Dans ton dossier Parcoursup et parmi tes notes de l’année de Terminale, il faudra montrer que tu es bon dans tous ces enseignements.

Le concours d’orthophoniste est réputé pour être l’un des concours les plus sélectifs du paramédical. Le contenu du concours diffère d’un institut de formation à l’autre. Mais globalement, il comporte : des épreuves d’admissibilité écrites et des épreuves orales.

Les épreuves écrites durent environ trois heures et ont pour but de :

  • vérifier les compétences et capacités en orthographe, syntaxe et sémantiques ;
  • évaluer les capacités de synthèse ;
  • évaluer les connaissances et compétences en biologie ;
  • évaluer la culture générale du candidat.

 

L’oral sert surtout à découvrir le candidat et sa personnalité, vérifier ses connaissances sur le métier et les études, mais aussi évaluer d’autres compétences (audiogramme, aptitudes phono-articulatoires, rythmiques…).

#6 Le concours d’auxiliaire de puériculture 👶

L’auxiliaire de puériculture est un métier du paramédical centré autour du nouveau né et des enfants en bas âge. L’auxiliaire de puériculture s’occupe de ces enfants qu’ils soient malades (dans une certaine mesure) ou bien portants.

Si tu souhaites devenir auxiliaire de puériculture, saches que tu n’as pas besoin de diplôme particulier pour accéder à la formation. Contrairement aux autres métiers du paramédical, la formation d’auxiliaire de puériculture est soumise à des conditions d’âge, de nationalité et de condition physique.

Quant aux concours, il n’est pas accessible via Parcoursup, mais directement sur la plateforme de l’IFAP (institut de formation d’auxiliaires de puériculture) auquel tu t’inscris. Le contenu du concours a été simplifié : il n’y a plus d’épreuve écrite d’admissibilité !

Pour réussir le concours d’auxiliaire de puériculture il te faudra constituer un dossier de candidature. Il permettra au jury d’évaluer ton parcours scolaire, tes motivations, tes expériences professionnelles et bénévoles… Ce dossier constitue une épreuve d’admissibilité.

Si tu es admissible, alors tu seras convoqué pour un entretien oral d’admission, avant d’intégrer l’IFAP.

#7 Le concours d’aide soignant

Le métier d’aide-soignant consiste à assister les infirmières et les patients. Il accompagne les patient dans les tâches quotidiennes (soin, attention…). L’aide-soignant s’assure également du confort physique et moral des patients et malades.

Pour devenir aide-soignant, le nouveau concours suit à peu près les mêmes règles que celui d’auxiliaire de puériculture. Le concours d’aide-soignant, même s’il est propre à chaque IFAS (institut de formation d’aide-soignant), comporte deux étapes :

  • constitution puis évaluation d’un dossier de candidat (parcours scolaire, CV, lettre de motivation, connaissances et aptitudes du candidat). Dans ce dossier il doit également y avoir un document manuscrit (2 pages maximum) dans lequel tu parles d’une situation personnelle ou professionnelle vécue en lien avec la formation et ses attendus (ou des explications sur ton projet professionnel) ;
  • entretien oral : il a pour but de valoriser ta personnalité, tes qualités et notamment tes compétences relationnelles.

#8 Le concours d’ambulancier 🦺

L’ambulancier est un professionnel du transport sanitaire. Il assure la prise en charge et le transport des patients. Il peut agir sur prescription médicale ou dans le cadre d’urgence. L’ambulancier peut aussi réaliser certains gestes et soins d’urgence, selon l’état du patient.

Pour devenir ambulancier, il faut passer un concours d’entrée en IFA (institut de formation d’ambulancier). Ce concours est composé d’une épreuve écrite d’admissibilité et d’un oral d’admission. Si tu ne réussis pas l’épreuve écrite, alors tu ne pourras pas aller à l’oral.

L’épreuve écrite du concours d’ambulancier dure deux heures et comporte :

  • une épreuve de français : un texte d’une page maximum qui traite d’un sujet d’actualité sanitaire et sociale, à commenter.
  • des questions d’arithmétique articulé autour des quatre opérations de base et sur les conversions mathématiques.

 

L’épreuve orale d’admission du concours d’ambulancier dure 20 minutes et porte sur un texte de culture générale sanitaire et sociale. Après la lecture du texte, tu seras amené à en discuter avec le jury et expliquer tes motivations pour devenir ambulancier.

Aucune idée sur ton orientation ?

Tu souhaites gagner du temps dans ta recherche du graal ? Trouve la formation et la (grande) école de tes rêves grâce à Indy, notre expert de l’orientation.

Je cherche ma future école !

Plus une seconde à perdre ! Effectue ta recherche ou filtre par intérêt, ville… pour trouver, parmi toutes les écoles, TA future école !